BLAZING ETERNITY

Times And Unknown Waters

Après trois démos et 4 ans d'existence, les Danois de BLAZING ETERNITY nous offrent enfin leur premier album. D'une longueur de 68 minutes (enfin en prenant en compte le trou de la fin de l'album qui précède un morceau caché), le temps d'attente valait d'autant plus le coup que ce produit est loin d'être sans intérêt. Comment caractériser la musique de BLAZING ETERNITY ? Assurément de mélodique, aucun doute là-dessus. Des influences très Metal, Doom sur les bords, bref, on n'est pas si loin dans son genre d'un YOUR SHAPELESS BEAUTY avec des influences à la DARK TRANQUILITY. On est (donc) par contre aux confins les plus reculés du Black Metal, certains diraient même non sans raison que ce n'est tout simplement pas du Black Metal. C'est donc en connaissance de cause que je prends sur moi de chroniquer malgré tout cet album comme un cas assez particulier. Ce ne sera pas la première fois...

On retrouve dans la musique de ces Danois un Black très édulcoré ou un Metal très blackened comme diraient certains, bourré d'arrangements et de breaks. Ce n'est pas très complexe, mais plutôt bien travaillé. Ce n'est pas très rapide mais il existe quelques pointes de vitesse ; ce n'est pas violent, mais la puissance n'est pas absente. Bref, ils nous offrent une musique plutôt riche, agrémentée de beaucoup de guitare sèche, de piano et de violoncelle, avec des structures musicales bien fichues qui, sans grande prétention, arrivent malgré tout à développer sur un temps assez long une musique qui ne manque pas de piment et d'intérêt. De même pour les compositions : l'ensemble est très agréable et on a le droit à de bons passages, voire de très bons. Il manque juste un petit quelque chose, notamment en violence et en rapidité, pour en faire un groupe vraiment très intéressant. Dommage également qu'ils aient jugé bon de nous gratifier d'un affreux passage indus dans le dernier morceau. Il offre une bien piètre conclusion à un album qui n'en avait nul besoin !

Question ambiance et visuel, l'ensemble est correct mais largement perfectible. La pochette est vraiment bien jolie et annonce la couleur, mais le visuel ne suit pas très bien. Certes les tons de couleur sont respectés (à l'image justement de la pochette), mais les images, le concept, ne sont pas bien mis en avant. De même pour l'ambiance, il manque d'atmosphère pour rendre cette musique vraiment immersive. On sent bien le concept Nature, mais ça manque d'approfondissement.

Pour tous ceux d'entre vous à l'esprit suffisamment ouvert et intéressés par le Metal mélodique et aéré, cet album est une référence dans le genre.

par Baalberith, le 25/11/2013

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

CELESTIA - Frigidiis Apotheosia: Abstinencia GenesiisMORTIFERA - MaledictiihEPHELES - Je Suis AutrefoisHAKUJA - LegacyMORTIFERA - IV: Sanctii tristhessHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaKATECLYSM - Demo 2007APOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeOV HOLLOWNESS - DiminishedGARLEBEN - HammoniaFOREST OF FOG - Nebelhymnen

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritDISMAL EUPHONY - Autumn Leaves: The Rebellion of TidesAGALLOCH - The MantleTHY SERPENT - Forests Of WitcheryTHROES OF DAWN - Quicksilver CloudsTHE CALL - The CallPAYSAGE D'HIVER - Paysage d'HiverCEREMONIAL EMBRACE - OblivionEVOHE - Tellus MaterCATAMENIA - Location : Cold

Autres chroniques