BLACK MESSIAH

The Final Journey

3 ans après son précédent opus (BLACK MESSIAH commence à prendre un peu plus son temps pour faire un album, signe de professionnalisme s'il en est), les Teutons de Westphalie reviennent avec 5e album dont le style ne varie guère mais possède inévitablement son lot de fans.

Une fois n'est pas coutume, commençons par les quelques points négatifs extra-musicaux, notamment le boulot du label AFM Records. Comme beaucoup de gros labels, on met le paquet sur une sortie : pas mal de promotion (mais on peut courir pour avoir les produits à chroniquer !), un CD musical accompagné de son indispensable (bien sûr !) DVD enfermant un malheureux clip et tout son attirail ô combien intéressant de making of et d'interviews. Le tout pour une somme à peine prohibitive dans le milieu du metal extrême. A se demander encore pourquoi ce genre de labels en produisent encore ! Enfin, on balance quelques autocollants inutiles (« attention, vos oreilles vont être offusquées ! ») mais certainement légaux, non pas sur le cellophane entourant le produit, mais directement sur boitier du CD. Comme celui-ci est un double-CD vous pouvez toujours courir pour le remplacer au cas où vous n'arriveriez pas décoller correctement lesdits autocollants. Enfin, le visuel. Certes les tons bleutés sont bien crédibles et le posing de qualité met bien en avant l'esprit fantomatique des guerriers (un peu chargés d'effets spéciaux mais très bien fichus, bien qu'ils soient plus proches d'un posing à la DIMMU BORGIR sur Abrahadabra -côté guignolesque en moins- que du bien beau posing du même genre sur The Nightmarish Compositions de BISHOP OF HEXEN), mais à part ça, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Sans compter que la pochette est bien ridicule. Bon, le groupe n'a jamais été très fort pour nous offrir de bons visuels, la « malédiction » continue.

Musicalement, je le répète, pas grand-chose de nouveau. Le groupe oscille toujours entre folk et symphonie tout au long des 47 bonnes minutes de l'album (la reprise de CANDELMASS n'est pas comprise ici, BLACK MESSIAH faisant parti de ces groupes qui, comme GRAVEWORM, estiment devoir à chaque album faire un morceau tribute à un soi-disant « grand nom » de la scène Metal ou autre. Ajoutons que le groupe a aussi réenregistré -inutilement évidemment- un ancien morceau : « Feld Der Ehre ». Celui-ci non-plus n'est pas inclus dans mes 47 minutes). Les claviers sont très présents, mais absolument pas envahissants : ils servent naturellement le style. La présence du violon et de la mandoline est intelligemment incrustée dans des structures musicales assez classiques mais très bien maîtrisées et disposant d'une production impeccable. Les musiciens sont bons et leur technique suffisamment affermie, c'est visible notamment dans quelques soli et passages plus Metal comme dans le 7e morceau. Bref, il y a du professionnalisme chez BLACK MESSIAH et ça se sent ! Ce qui est par contre agréable, c'est qu'au contraire de beaucoup de ces groupes pour qui la forme devient une fin en soi, le groupe allemand porte un intérêt toujours vivace à la qualité de ses compos. Dans l'ensemble, elles restent toujours entraînantes et efficaces avec de très bons passages dont les mélodies restent facilement en tête. Par contre, je serais un peu plus sévère pour l'ambiance. Le côté très pro et le son annihilent un peu l'ambiance je trouve. On reste dans du Black Metal épique et un brin pagan, mais on a connu mieux chez BLACK MESSIAH. Cependant, la subtilité est parfois bien présente, par exemple sur le 5e morceau, cela grâce au jeu très intelligent des violons !

Allez, c'est encore un bon album dont ils nous gratifient ici. Voilà bien un groupe qui fait office de valeur sûre pour ses fans.

par Baalberith, le 02/04/2012

D'autres albums de Black Metal folklorique recommandés

MANEGARM - Nordstjarnans TidsalderMANEGARM - Havets VargarFINNTROLL - Midnattens WidunderFINNTROLL - Jaktens TidNOKTURNAL MORTUM - NeChristBLACK MESSIAH - Sceptre Of Black KnowledgeFINNTROLL - NattfödDUB BUK - Idu Na WyBLACK MESSIAH - Oath Of A WarriorFINNTROLL - Ur Jordens DjupCONCUBIA NOCTE - Sekerou Peruna a Kladivom ThoraVALUATIR - I

D'autres albums d'ambiance Epique/Fantasy recommandés

BAL-SAGOTH - The Chthonic ChroniclesSUMMONING - With Doom We Come EMYN MUIL - Elenion AncalimaHYPERION - Seraphical EuphonyIMMORTAL - At The Heart Of WinterBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleVALLENDUSK - Homeward PathMACABRE OMEN - Gods of War - At WarMACABRE OMEN - The Ancient ReturnsHIMINBJORG - WyrdFHOI MYORE / WYRMS - Les Limbes Pourpres / Mehxôhorr - Les IV Dimensions CosmogoniquesTRIUMPHANT - Herald the Unsung

Autres chroniques