BLACK FUNERAL

Belial Arisen

BLACK FUNERAL est un vétéran de la scène américaine. Fondé en 1993 par Mickael Ford aka Akhtya Nachttoter, le groupe rend ici hommage avec Belial Arisen à ses démons préférés que sont MAYHEM, BATHORY, HELLHAMMER ou encore EMPEROR (période pré-In The Nightside Eclipse). La particularité de ce disque est qu'il a été finalisé en deux temps, Mickael ayant enregistré la musique en 1996, puis posé ses vocalises en l'an de grâce 2000. Il ne sort finalement qu'en 2003 chez les Italiens de "Behemoth Productions", label plutôt réputé pour ses valeurs underground.
Technicité musicale littéralement absente, soyons clair, ce disque n'a d'intérêt que pour ce qu'il dégage, c'est à dire une ambiance morbide, pleine de haine et de désolation, basée sur une imagerie moyenageuse qui fait la part belle au vampirisme et autres représentations de notre cher Malin. Alors oui, c'est peu, mais cela suffit à BLACK FUNERAL pour nous pondre un disque un poil court (31 min 06) mais imparable. En effet, cette débauche infernale s'avère parfaitement illustrée par une voix démoniaque qui résonne tout au long des 7 titres, soutenue par un terrible trio, composé de guitares tranchantes, d'une BAR affreusement simpliste et d'un clavier vicieux sortant des sous-bois, dans l'idée de racler le peu d'espoir en l'humanité qu'il peut vous rester au tréfond de votre âme. Ce disque inhumain est un bloc, très homogène, dont aucun morceau ne peut se démarquer. On assiste bien à quelques ralentissements sur le très "mayhemien" "Varcolaci" ou sur "Lycanthropy and Flames", mais l'ensemble bastonne tout de même allègrement.
Je ne saurais terminer cette chronique sans faire mention de ce qui peut s'apparenter à un coup de maître, l'infernale qualité de la production. Si celle-ci fait penser à un vrai travail d'amateur, force est de constater qu'elle colle parfaitement à cette oeuvre. Tourbillonnante, changeante, abrupte, elle contribue à rendre l'écoute de cet opus particulièrement dérangeante, mais tout aussi attirante si vous aimez le true black le plus pur.

par Funky Globe, le 03/10/2011

D'autres albums de Black Metal minimaliste recommandés

URFAUST - Der Freiwillige BettlerURFAUST - Trúbadóirí Ólta an DiabhailURFAUST - Verräterischer, nichtswürdiger GeistURFAUST - EinsiedlerSALE FREUX - Adieu, vat !ENBILULUGUGAL - Noizemongers for Goatserpent

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

TSJUDER - Desert Northern HellOV HELL - The Underworld RegimeGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)CAEDES CRUENTA - Skies DaimononSARGEIST - Feeding the Crawling ShadowsZERVM - Nihil Morte CertivmSUBVERTIO DEUS - Psalms of PerditionGORUGOTH - GorugothSARKRISTA / SIELUNVIHOLLINEN - SplitCORPUS DIAVOLIS - RevoluciaRITUALS OF A BLASPHEMER - Mors Inumbratus Supra SpiritusDODSFALL - Den Svarte Skogen

Autres chroniques