BLÅKULLA

Darkened by an Occult Wisdom

Dans le genre terrible et sorti de nulle part, BLÅKULLA se pose là. Ce one-man-band mené dans l'ombre par Surtr BlackMoon Emperor sort avec Darkened by an Occult Wisdom un album redoutable, rappelant le meilleur des sorties d'autrefois et qui risque d'en faire se prosterner plus d'un.

Il est facile, au premier abord, d'y voir une inspiration classique, puisant dans les vieux DARKTHRONE, les vieux MUTIILATION, et certainement BURZUM pour l'aspect complètement cyclique et répétitif de la chose. Pourtant, l'album se démarque très vite, et ce pour une raison simple, c'est sa densité. Mauvaise production oblige, ce rendu est aussi permis par un martèlement incessant et un riffing des plus hypnotique. Cette densité incroyable, alliée à une noirceur presque impénétrable, ne pourra laisser indemne l'auditeur de BM un tant soit peu exigeant, car ce qu'il s'y cache est tout simplement grandiose.

Etrangement, cette densité me rappelle les débuts de BLUT AUS NORD (Ultima Thulée et Memoria Vetusta I). Pas pour leur côté aérien ou leur complexité (relative) dans les arrangements, mais bien pour ce côté étouffant et oppressant qui les caractérise. C'est bien le seul point commun - avec un rendu spontané également - car précisément ici, rien n'est complexe, rien n'aère les choses, tout n'est que suffocation, opacité et linéarité à toute épreuve.

Cette linéarité fera certainement fuir les plus sains d'esprits, mais ils auraient tort car cela n'empêche nullement cet album d'atteindre des sommets et j'en suis le premier surpris. Quelques écoutes permettrons aux plus téméraires de repérer les subtiles variations derrière ces ténèbres : le riff poignant, le hurlement déchirant, l'accélération salvatrice, les quelques narrations, ou les vocaux incantatoires et transcendants qui sont omniprésents d'un bout à l'autre. Nous voilà donc avec un album très cru, hypnotique et pourtant très riche, pour qui saura saisir ses subtilités cela va de soi.

Vous l'aurez compris, voilà un album terrible, dont l'EP de 2013 Hymns to the Past Glory  assure la continuité tout en étant un peu plus influencé par la scène Toulonnaise. Avec ce genre d'album, BLÅKULLA s'adresse à l'élite, à n'en point douter.

par Blaise, le 29/04/2014

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ASMUND - Песнь кровиVINTERSORG - Ödemarkens SonMENHIR - ZiuwariCOSMIC CHURCH - YlistysSUMMONING - With Doom We Come THUS DEFILED - Wings Of The NightstormULG - WindarkTOBC - What It's like to Be UndeadPLANETSHINE - Way to NowhereKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitSALE FREUX - VindilisENSLAVED - Vikingligr Veldi

D'autres albums d'ambiance Cosmique recommandés

BLOOD OF KINGU - Sun in the House of the ScorpionENTARTUNG - KrypteiaMESARTHIM - IsolateDER WEG EINER FREIHEIT - UnstilleORANSSI PAZUZU - ValonieluBLUT AUS NORD - Memoria Vetusta III: Saturnian PoetryGRIEVANCE - The Phantom NovelsPLANETSHINE - Way to NowhereLEVIATHAN (USA) - True Traitor, True WhoreCOSMIC CHURCH - YlistysFRIGORIS - Nur ein Moment...HARAKIRI FOR THE SKY - Aokigahara

Autres chroniques