BESTIAL WARLUST

Blood and Valour

En dehors des kangourous et du rugby, l'Australie est aussi un pays de black metal. Certains penseront au dépressif, avec ABYSSIC HATE et DROWNING THE LIGHT ; mais le style le plus représentatif de cette contrée est certainement le black « bestial ». Certains piochent plus du côté black/thrash, comme les gus de DESTRÖYER 666 qu'on ne présente plus, ou encore GOSPEL OF THE HORNS ; d'autres préfèrent le black/death, et le nom qui vient irrémédiablement à l'esprit est BESTIAL WARLUST.

Le groupe naît sur les cendres de CORPSE MOLESTATION et est notamment fondé par K.K. Warslut, qui ne joue cependant que sur le premier album pour ensuite se concentrer sur son autre groupe, DESTRÖYER 666. Blood and Valour est le deuxième et dernier album de ces tarés d'Australiens, et c'est de lui que nous parlons aujourd'hui.

Vous l'aurez compris, BESTIAL WARLUST ne cherche pas à faire dans la dentelle. Le rythme sans relâche ne laisse pas un instant de répit à l'auditeur, les guitares sont agressives au possible et la voix est rageuse. Mais bien heureusement, ce n'est pas que ça. Contrairement à de nombreux groupes de black/death sans intérêt, la formation sait user de la mélodie, avec des lead guitars et des solos endiablés, qu'on retrouve spécialement sur l'énorme instrumental « Within the Storm ». Le batteur Hellcunt est très bon, et sait garder l'attention de l'auditeur malgré un blast quasi-constant ; de nombreuses variations dans le jeu, des descentes de toms gigantesques, et une très bonne utilisation des cymbales : voilà un bon batteur de black metal !

Aucune chanson n'est à jeter dans cette avalanche de riffs destructeurs et headbangants au possible. BESTIAL WARLUST arrache tout sur son passage, à l'image de l'énorme « ...'Till the End », certainement un des morceaux les plus puissants de l'album. « Blood and Valour » débute l'album et en est l'hymne, un morceau implacable et très représentatif du style de BESTIAL WARLUST. Le groupe s'essaie également à quelque chose de (relativement) plus lent, avec la sympathique « Legion of Wrath » qui sonnerait presque vieux black metal nordique. La prod est parfaite pour ce style de black metal, pas clinique mais très audible.

BESTIAL WARLUST détruit tout sur son passage, et il le fait bien.

BLOOD AND VALOUR !

par Jankowitch, le 16/11/2010

D'autres albums de Black Death Metal recommandés

HYPERION - Seraphical EuphonyDISSECTION - Storm of the Light's BaneDISSECTION - The SomberlainAMON - The WorshipTHULCANDRA - Under a Frozen SunZYGOATSIS - Satanic Kultus - Unholy Desecration (S.K.U.D)SEELENTOD - The Ageless DynastyBORGIA - Promo MMVIITERRODROWN - Colonize And RegulateEVOHE - Tellus MaterVINTERLAND - Wings Of Sorrow  - Welcome My Last ChapiterABIGOR - Channeling The Quintessence Of Satan

D'autres albums d'ambiance Guerrière recommandés

MAQUAHUITL - Blood of Kings and Ancestral MightYAOTL MICTLAN - Dentro del Manto Gris de ChaacKAEVUM - NaturNIDEN DIV. 187 - In the Twilight of WarLORD BELIAL - Unholy CrusadeCRYSTALIUM - De Aeternitate CommandoREVENGE - Scum.Collapse.EradicationHEGEMON - Contemptus MundiFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionNOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous FireEPHEMER - Gloire immortelleFLAMEN - Supremo Die

Autres chroniques