BESKYD

Never to Return

Nouveau groupe ukrainien né en 2014 avec une première démo, Never To Return est le premier album de BESKYD, sorti en 2015, dans lequel le label a eu l’excellente idée d’ajouter à l’album proprement dit l’ensemble de la démo, portant ainsi le produit à un peu plus de 76 minutes de musique. Les membres du groupe sont inconnus et pourtant le style est affirmé.

Difficile pourtant de donner à celui-ci une étiquette vraiment pertinente. Il y a des riffs assez burzumesques qui s’en dégagent par moments (ex : deuxième morceau), d’autres approches plus aérées. Un style assez slave est devinable bien que nullement très prononcé, marié à une approche plutôt charnelle du Black Metal, mais pas assez pour verser dans le old-school, ni pour tendre dans du Black Metal mélodique. Les morceaux sont assez longs (souvent plus de six minutes), développés autour d’une colonne vertébrale musicale bien visible, animée par un ou deux riffs moteurs mais sans exploiter le filon Orthodoxe pour autant. Les breaks sont présents et pertinents sans être très prononcés, toujours dans un rythme mid-tempo. Bref, tout le monde reconnaîtra du bon Black bien classique, mais sans vraiment pouvoir le ranger dans une boîte en particulier.

Dans ce Black Metal assez racé et bien fichu sur la forme, la voix est agréable, le rendu des compositions également. Il manque de mélodies accrocheuses, mais pas d’intérêt, tant que l’on ne recherche pas l’originalité à tout prix. Certes, quelques morceaux apparaissent comme moins percutants, comme ce sixième morceau, mais rien ne vient fragiliser suffisamment l’embarcation pour qu’elle coule.

Visuellement, l’album se présente comme un simple digipack en triptyque noir et blanc, sans livret. L’ouverture présente un beau et simple paysage lacustre, que l’on revoit encore une fois en pochette, bien que le logo en premier plan soit un peu trop invasif. Le résultat est efficace, hormis ce problème. Quant à l’ambiance, plutôt sombre, elle est crédible, grâce à un style qui s’y prête, il est vrai, assez bien.

Un bon album, qui plaira à un public assez large. A noter que les derniers titres, qui correspondent à la démo, ne dénotent pas énormément. Ils sont un peu plus crus et moins intéressants, plus linéaires, mais le niveau général reste en gros le même.

par Baalberith, le 24/01/2018

D'autres albums de Black Metal recommandés

ARS MORIENDI - Du tréfonds d'un êtreENSLAVED - EldDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistM8L8TH - Nepokolebimaja VeraTAAKE - Noregs VaapenDYSTER - Le Cycle SénescentNATTFOG - Mustan Auringon RiittiKAMPFAR - Fra UnderverdenenNEKROS MANTEIA - Deus OtiosusDUX - VintrasNEHËMAH - Light Of A Dead StarNUIT NOIRE - Infantile Espieglery

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightOBSIDIAN GATE - The Nightspectral VoyageSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ARTHEMESIA - Deus-IratusDIMMU BORGIR - StormblastLUNAR AURORA - Ars MoriendiMISTELTEIN - Rape In Rapture

Autres chroniques