BELENOS

Spicilege

Aaaah, cette pochette noir et blanc granuleuse... aaah ! Ce timbre de caisse claire absolument abominable ! Que de souvenirs ! A l'époque de la sortie de cet opus, je me rappelle que que ce son de batterie m'avait laissé pantois, mais je m'aperçois aujourd'hui que c'est devenu un souvenir indélébile et une caractéristique pour le moins originale !

On retrouve sur cet album les ingrédients ayant fait le succès d'Errances Oniriques : les guitares, inspirées et mélodiques, tour à tour entraînantes puis lentes - mais toujours au centre des compositions ; les guitares acoustiques, les chœurs pagan. On a même le droit à de la flûte sur Par Belenos. Comme je le remarquais plus haut, la production est un peu particulière, mais globalement meilleure que sur Errances Oniriques : on a certes moins cette impression de déferlante, mais cela sonne moins brouillon. En tout cas, on est à l'époque encore très loin de la production claire et un peu stérile de Chants de Bataille.

Pout moi le principal atout de BELENOS reste en premier lieu les guitares, que ce soit au niveau du son ou des compositions. Il faut admettre qu'il est assez rare de trouver des parties de guitares aussi inspirées et travaillées ! On a le droit, sur cet album, a un excellent compris entre complexité / technicité / mélodie / puissance / variations.  

Par rapport à Errances Oniriques, on perd certes un peu en "folie", et le rythme parait avoir un peu ralenti, mais ce n'est pas pour autant que cet opus ne contient pas son lot de moments excellents, la violence étant sublimée avec emphase dans des morceaux aux changements de rythme réguliers. Les morceaux L'antre noir, Loin au Nord, Ensorcelé, Tal Ifern, sont autant de véritables joyaux  !

Au niveau du concept on reste sur un classique celtique / païen / gaulois / nature, saupoudré de ci, de là, l'artwork et les paroles y sont fidèles, avec l'incursion sur Par Belenos d'une thématique guerrière que l'on retrouvera plus poussée sur les futurs albums. 

Cet album n'est peut être pas le meilleur de BELENOS, mais il reste un indispensable du groupe, au même titre qu'Errances Oniriques, avec cette production particulière (qui peut déplaire), et d'excellents titres qui, eux, ont prouvé être à l'épreuve du temps  !

par obsoletedream, le 15/09/2016

D'autres albums de Black Metal pagan recommandés

UTLAGR - 1066 - Blood and Iron in HastingsALDA - :Tahoma:AORLHAC - A la croisée des ventsHELHEIM - Av Norron AettBATHORY - Blood Fire DeathPOTENTIAM - BálsýnBELENOS - Chemins de souffranceHEGEMON - Contemptus MundiHEIMDALLS WACHT - Der Untergang der alten Welt AASKEREIA - Dort, wo das alte Böse ruhtPANTHEON - Draugrs DaugNYDVIND - Eternal Winter Domain

D'autres albums d'ambiance Celtique recommandés

MORRIGAN - CeltsBRAN BARR - SidhBELENOS - Chemins de souffranceVALUATIR - IHEOL TELWEN - An Deiz RuzTHE WOLVES OF AVALON - Carrion Crows Over CamlanPROPHECY - Heathen Years

Autres chroniques