BARTHOLOMEUS NIGHT

Theosophia Pneumatica

BARTHOLOMEUS NIGHT est un de ces nouveaux groupes de black brutal qui reste bien orienté sur la mélodie, ce qui ma foi peut donner quelque chose de qualité quand le groupe arrive à maîtriser son sujet (ex: ENTHRONED). Malheureusement ce n’est guère le cas de ce combo israélien qui n'’arrive pas une seconde à nous faire accrocher à leur musique…, malgré toute la débauche de bonne intention.

Tous les clichés sont là : aussi bien au niveau de la musique que du concept ! Le concept est bien satanique, ma foi avec une réussite partielle (disons surtout avec les breaks d’'ambiance), notamment grâce à une voix bien tranchée, mais question musicalité ce n’'est pas ça. On n’y croit absolument pas : riffs classiques et linéaires, structures inadaptées malgré des changements de rythme et des breaks assez marqués et, de plus, ils arrivent à faire en sorte que les morceaux se ressemblent vraiment trop les uns par rapport aux autres. C’est ainsi que l’'on se rend compte à quel point lorsque la flamme n'’est pas là, la linéarité musicale devient très vite énervante !
Ce n'’est hélas pas la technique qui vient démentir le tout, car si elle est d'’une qualité (plus que ?) correcte dans l’'ensemble, notamment au niveau de la batterie, elle n’'arrive absolument pas à utiliser la mélodie et renforcer la musicalité pour accrocher l'’auditeur.
Et les compos dans tout cela ? Franchement, rien du tout. A peine un passage ou deux intéressants (ex : dans le 7e morceau), c’'est dire ! Certes, c’'est bien d'être mélodique, mais lorsque c'est creux à ce point ! Ce ne sont guère des musiciens enclins à offrir quelque chose de probant au public, mais de simples suiveurs apparemment, qui font le black de supermarché que certains fans trendies attendent. Au final, ce sont encore les breaks "d'’ambiance" qui sont les plus agréables, ce qui est quand même un comble !

Alors qu'est-ce qui manque dans cet album ? Et bien justement la maîtrise, la flamme, qui font la différence entre les produits bidons et ennuyants comme celui-ci et les albums intéressants.

Allez, un bon point pour la pochette, encore une fois très clichée, mais bien faite !

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

AMNION - Cryptic WanderingsCRYSTALIUM - De Aeternitate CommandoTSJUDER - Legion HelveteNIDEN DIV. 187 - In the Twilight of WarSATYRICON - The Age of NeroLES CHANTS DE NIHIL - La Liberte Guidant le Fer MARDUK - WarschauVALKYRJA - The Invocation of DemiseHOLDAAR - Year 120-thANTAEUS / AOSOTH - Wrath Of The EvangelikumAIGRO MUCIFELAM - Lost Sounds Depraved1349 - Hellfire

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

MARDUK - WormwoodWARLOGHE - Womb Of PestilenceLUCIFERIAN RITES - When the Light DiesDARK FUNERAL - Vobiscum SathanasOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusGORGOROTH - Under the Sign of HellDARKTHRONE - Under a Funeral MoonDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistFÖRGJORD - UhripuuENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanABIGOR - Time is the Sulphur in the Veins of the SaintAMON - The Worship

Autres chroniques