AVSOLUTIZED...

Den Svarta Vandans Genealogi

Le Japon n’est absolument pas le premier pays qui vient à l’esprit quand on parle de Black Metal, mais on y trouve de plus en plus de groupes... de qualité ou non. Certains sont des vétérans qui ont des accents punk comme SABBATH et ABIGAIL, d’autres mélangent avec plus ou moins de talent les genres : SIGH ou KADENZZA en sont de parfaits exemples.

Et à côté, il y a des groupes qui semblent avoir grandi avec des SATYRICON, DARKTHRONE et même (voire surtout) les Légions Noires françaises. Après MANIERISME et FUNERAL ELEGY, voici AVSOLUTIZED... qui est encore un groupe énigmatique. Les membres ne veulent pas se montrer et aucune information ne filtre. Leur site Internet est d’ailleurs une page qui ne mène nulle part. Mais dès l’introduction d’une minute, on comprend que le vocaliste est le même que ARKHA SVA : une voix qui parvient à sortir dans des aigus impressionnants et dégoulinants de décadence. On dirait une cantatrice folle imitant les derniers cris d’un chat auquel on aurait arraché les pattes. Et je vous rassure, c’est une qualité ! Cet effet de voix est utilisé de temps à autres sur cet album de 5 titres et il est d’une efficacité incroyable. On trouve aussi une voix rauque, une autre hurlée (je n’ose pas dire à la Dani Filth, cela semblerait négatif pour beaucoup), et une claire, mois présente.

Tous ces effets de voix servent une musique bourrée de breaks et de riffs qu’aurait pu pondre Stefan de MYSTIC FOREST. Si, si il y a un goût de Green Hell dans cet album. Le titre "An Everlasting Circulation of Void" est tout simplement un modèle de Black malsain et intrigant.

Enfin, je le répête, ce sont principalement les vocaux qui rendent cet album incontournable. Dommage qu’il n’y ait que 2 vrais titres. Eh oui, il y a l’introduction, un instrumental, et une reprise de SETHERIAL qui est de bonne qualité mais fait un peu office de bouche-trou. On aurait préféré un autre morceau original à la place. De plus le nom du groupe ne reflète absolument pas la beauté et la profondeur de la musique. Pour mieux attirer leur éventuel public, ils auraient dû se nommer « Désespoir et Noirceur ». Cela leur serait allé comme un gant !

AVSOLUTIZED... sort ici un EP de 31 minutes qui fera date dans l’histoire du black japonais.

Début 2008, beaucoup auront parlé de CELESTIA et de KAWIR, mais il aura surtout fallu ne pas passer à côté de cette merveille qui promet un très grand avenir à ce nouveau venu.

par Sakrifiss, le 20/04/2009

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

PESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyPHLEGEIN - From the Land of DeathDELETERE - Les heures de la pesteSLAEGT - IldsvangerOLD WAINDS - NordraumCAVERNE - Chants des Héros OubliésKRIEGSMASCHINE - Prism : Archive 2002-2004KAEVUM - NaturFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorXAOS OBLIVION - Desolation...PENDULUM - Les fragments du chaosULVEGR - Where the Icecold Blood Storms

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightOBSIDIAN GATE - The Nightspectral VoyageSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ARTHEMESIA - Deus-IratusDIMMU BORGIR - StormblastLORD BELIAL - Enter The Moonlight GateLUNAR AURORA - Ars Moriendi

Autres chroniques