AUTARCIE / BAISE MA HACHE

Ultra-Rural

L'union de la Franche-Comté et de la Savoie, des Séquanes et des Allobroges, du Comté et du Reblochon ! En fait surtout l'union d'une vision commune des choses, à l'image de Venner cité au centre du livret, ces deux groupes défendent leur identité avec conviction. Ce lien entre les deux formations se ressent tant dans les paroles que les influences musicales, avec en commun bien sûr cette sauce Pesto Negro fort reconnaissable et que certains apprécierons de retrouver.

AUTARCIE reste fidèle à son style, donnant toujours plus de place à ces vocaux très marqués qui donnent une personnalité très forte au groupe. J'apprécie de plus en plus ce phrasé caractéristique et si la comparaison avec PESTE NOIRE doit fatiguer à force, au moins à ce niveau le groupe possède vraiment sa patte et c'est tant mieux. Mention spéciale évidemment au superbe (et sur-mixé...) «  Notre sous-France » où Thorwald de BMH s'invite au micro. Peut-être une baisse d'inspiration à noter par rapport à l'album précédent car « La Fin du Trimardeur » et « FolkMort » me convainquent un peu moins sur la longueur, mais le reste est en revanche tout à fait à la hauteur, avec son lot de mélodies terriblement touchantes et attachantes.

Coté BAISE MA HACHE, le ton se durcit, même beaucoup. Ce n'est plus une hache, mais plutôt une masse qui nous tombe sur le coin de la tronche. Gros travail sur la boîte à rythmes qui sonne de manière vraiment impressionnante, l'inspiration est là, les riffs aussi et ils visent juste, seule la voix me laisse un peu sur ma faim. Elle a son style certes mais est trop en avant et n'est pourtant pas l'atout principal ici. Le problème est qu'elle sonne trop à l'identique, que les passages soient vindicatifs ou plus posés. C'est dommage puisque les titres perdent en relief à cause de ça. Dommage aussi de finir sur « Grand Bornand 44 », et son rendu assez pauvre qui nous laisse sur une mauvaise impression, chose regrettable vu que les trois autres titres sont au final très convaincants.

Peu de chance d'être déçu si vous avez apprécié les sorties précédentes des deux protagonistes. Bien qu'un peu long ce split en a dans le baluchon, mettant notre France rurale à l'honneur encore une fois.

par Blaise, le 18/11/2014

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ANGANTYR - UlykkeF41.0 - BürdeSOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumGRIFT - ArvetGRIFT - SynerANGELSCOURGE - Seraph ImpalerNUMENOREAN  - HomeDARKENHOLD - Memoria SylvarumDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreSARKRISTA - Summoners of the Serpents WrathASMUND - WillGOATMOON - Stella Polaris

D'autres albums d'ambiance Nationaliste recommandés

ASMUND - WillAUTARCIE - Retour en crasseARSAIDH - RootsFORTERESSE - Crépuscule d'OctobreASKIVAL - Eternity

Autres chroniques