AURVANDIL

Yearning

AURVANDIL est un groupe, ou plutôt un one-man-band, normand récent, mais avec une certaine expérience : pas moins de 4 démos, 4 splits et un EP depuis 2007. En 2011, ils sortent (enfin !) leur premier album. Celui-ci fait état de l'expérience acquise, car sans révolutionner le genre, il nous offre ici un album de qualité qui souffre hélas d'une production trop faiblarde pour le style.

Musicalement, Yearning navigue entre l'atmosphérique et le mélodique, avec pourtant une préférence bien marquée pour ce dernier. Les guitares ont un touché et un son qui sont tout à fait convainquants : quelque chose d'assez aérien, presque cosmique, qui sied très bien au style et confère à la musique un potentiel évident. Rien à dire de ce côté, d'autant que le gaillard sait nous créer des mélodies assez prenantes et qu'il maîtrise son sujet. Les structures musicales ne sont guère complexes, mais bien fichues, avec quelques bons breaks réguliers (plutôt nombreux, ils représentent d'ailleurs un des atouts majeurs de cet album avec le touché des guitares précédemment évoqué) et une recherche générale de la variété au sein de la construction musicale. On a ainsi le droit à une belle introduction et une conclusion pour boucler la boucle. En dehors de ces quelques remarques, le reste est assez classique, mais suffisamment efficace. Les compositions n'offrent aucun moment réellement transcendant (hormis peut-être le riff principal du 6e morceau), mais on ne s'ennuie pas !

Non dénué de subtilité et d'atmosphère, bien au contraire, on est facilement emporté dans un univers consacré à la Nature et aux ambiances sombres de la nuit. AURVANDIL peut certes mieux faire en boostant les ambiances avec du clavier en nappe (par exemple), mais ce n'est déjà pas si mal. De même, côté visuel, l'ensemble est tout entier vêtu de noir et blanc, ce qui a son charme, surtout avec le livret en papier cartonné. La pochette est intéressante et évoque bien le concept Nature exploité, dommage qu'il n'y ait pas plus de travail à l'intérieur du livret. C'est bien de faire dans le sobre, mais il ne faut pas trop exagérer.

Un album bien intéressant qui reste un peu trop « amateur » dans la réalisation (certains y verront un charme certain), mais qui représente une écoute tout à fait agréable. Avec un peu plus de réalisation formelle, il se pourrait que le prochain album soit vraiment très bon !

par Baalberith, le 14/05/2012

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

ULVEGR - ArctogaiaNOCTEM CURSIS - Nocturnal FrostAPOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeDRAKHIAN - High Zephyr PointVALLENDUSK - VallenduskFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionFRIGORIS - Nur ein Moment...GALLOWBRAID - Ashen EidolonHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaNOX ILLUNIS - In Sideris PenumbraLUTOMYSL - Catharsis

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

BURZUM - Hvis Lyset Tar OssCELTEFOG - Sounds of the Olden DaysFINSTERFORST - ...Zum Tode HinTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthKHORS - MysticismVALLENDUSK - Black Clouds GatheringEVILFEAST - Lost Horizons of WisdomCATAMENIA - Location : ColdNJIQAHDDA - Nji. Njiijn. Njiiijn.THROES OF DAWN - PakkasherraTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritCEREMONIAL EMBRACE - Oblivion

Autres chroniques