ASH BORER

Cold of Ages

Après un premier album en 2011, le groupe sort son second opus en 2012, cette fois-ci sur plus d'une heure de musique. Encore une fois les titres sont longs, très longs même (entre près de 11 minutes trente et plus de 18 minutes), dans un style relativement proche du précédent album éponyme.

En effet, il s'agit ici encore d'un Black Metal cru et « intègre », avec quelques touches de claviers bien placées et une production « adaptée ». Le style est simple et va à l'essentiel, avec malgré tout une construction musicale pas mauvaise grâce à plusieurs changements de rythme. On passe de passages vraiment calmes à d'autres bien plus bourrins sans que cela ne choque. Quelques influences du style orthodoxe sont également bien notables, par exemple sur le 2e morceau. D'un point de vue du rendu musical par contre, le niveau est un peu trop léger. Loin d'être mauvais dans l'ensemble, il manque clairement à cet album de l'inspiration dans les riffs et dans les mélodies, particulièrement dans les passages plus calmes. Quelques linéarités de riffs se font également sentir sans qu'elles ne génèrent réellement d'intérêt pour l'auditeur ; au contraire elles sont à l'origine de quelques passages un peu vides, voire ambiant. Du coup, la longueur des morceaux se comprend mais ne se justifie pas. Il ne faut pas noircir plus que nécessaire le tableau car l'ensemble reste quand même suffisamment agréable.

Conceptuellement, il est difficile de rendre compte de l'ambition du groupe. Sans doute entre sombre et occulte avec une préférence pour ce second, en tout cas le visuel avec ses symboles ésotériques le laisse à penser. Le travail général n'est pas bien élaboré (aucun livret et un simple dépliant cartonné en trois volets), mais le carton du digipack est agréable au toucher et l'effet rendu est intéressant. Dommage que la pochette soit si étrange ! L'ambiance est quant à elle plutôt bien rendue, on comprend que l'effort est porté d'abord sur ce point par les membres du groupe. Cela reste hélas insuffisant pour compenser le manque d'inspiration.

Un album globalement un peu décevant par rapport au potentiel de l'album précédent : ASH BORER  a trop axé sur les ambiances sans être suffisamment crédible sur ce point et a délaissé le rendu des mélodies, alors que l'effort était au contraire à porter là-dessus. Nul doute pourtant que les fans du genre apprécieront, car les qualités générales ne sont pas non plus absentes.

par Baalberith, le 04/09/2013

D'autres albums de Black Metal recommandés

TAAKE - Noregs VaapenIMMORTAL - Diabolical Fullmoon MysticismKAMPFAR - Fra UnderverdenenENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanENSLAVED - EldNEHËMAH - Light Of A Dead StarSHINING - V - HalmstadDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistKRIEG - TransientKERMANIA - AhnenwerkARS MORIENDI - Du tréfonds d'un êtreM8L8TH - Nepokolebimaja Vera

D'autres albums d'ambiance Occulte recommandés

ABHOR - Ab Luna Lucenti, Ab Noctua ProtectiIMMORTAL - Diabolical Fullmoon MysticismDUX - VintrasNEHËMAH - Light Of A Dead StarALGHAZANTH - Wreath of ThevetatORANSSI PAZUZU - VärähtelijäNYSEIUS - De Divinatione DaemonumARYOS / REGNANT AND THRALL - A Célébration to Lilith von SiriusARYOS - Les Stigmates d'HécateDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreALGHAZANTH - Vinum Intus WOLD - Freermasonry

Autres chroniques