ASH BORER

Ash Borer

ASH BORER fait partie de ces groupes qui ont jusqu'à récemment refusé le format CD pour des raisons sur lesquelles on n'ergotera pas ici. Heureusement pour ceux qui n'ont ni lecteur vinyle, ni lecteur cassette, du moins depuis le début des années 1980, leur dernier label Profound Lore Records a décidé de rééditer tout cela en format CD, permettant ainsi à chacun de profiter de la musique de ce jeune groupe californien né en 2010, car passer outre aurait été bien dommage.

Sur ce premier album de 2011, qui n'atteint il est vrai pas 40 minutes, ASH BORER délivre un Black Metal assurément primaire, sans qu'une école stylistique particulière ne soit pour autant à mentionner dans une quelconque influence supposée. Le style est ici assez cru, nageant dans une production volontairement faiblarde sans être raw. Les structures musicales sont simples, tournant autour de quelques riffs choisis et utilisés à profusion sans que la lassitude ne s'installe pour autant, avec des breaks bien marqués tout à fait satisfaisants. Les petits ajouts de claviers sont à cet effet plutôt pertinents. Sans être tout à fait orthodoxe, c'est assez rythmé (sans être très rapide), et servi par une voix pourtant ici trop noyée mais qui ne dénature par l'effet recherché, c'est-à-dire le concept abordé. Par contre, l'une des grosses particularités sur cet album en comparaison avec les autres du "même style", c'est la longueur des morceaux : 3 seuls morceaux, dont un atteint presque les...20 minutes (c'est vrai coupé en deux morceaux finalement bien distincts) ! Comme je l'ai dit, aucune véritable linéarité n'est malgré tout à déplorer, mais il est vrai que l'on ne bénéficie pas non plus de riffs inoubliables et de mélodies entrainantes. C'est là assurément le point faible de cet album qui ne manque pas non plus de rendu dans l'ensemble.

Réédition ne veut pas dire pour autant que l'effort sur le visuel soit là ! Au contraire, ici, ce n'est qu'un ridicule digisleeve cartonné sans plus d'intérêt. La pochette reprend le logo du groupe, l'intérieur la pochette (très moyenne) de l'édition originelle de l'album. Point barre. En même temps, c'est un moindre mal car au moins on a le droit à une version CD... Heureusement, l'ambiance est quand même plus digne d'intérêt : sans être plongé dans un concept sombre et malsain, le style se prête bien à mettre en avant ce type d'univers thématique, donc tant mieux.

Un bon petit album de Black Metal orthodoxe sans grande prétentions, mais avec un potentiel évident qui offre un produit plus qu'honnête (bien que trop court) !

par Baalberith, le 02/08/2013

D'autres albums de Black Metal recommandés

KESTREL - Weather EyeDUX - VintrasSHINING - V - HalmstadDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistKRIEG - TransientENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanTAAKE - Noregs VaapenM8L8TH - Nepokolebimaja VeraNATTFOG - Mustan Auringon RiittiMURMUÜRE - MurmuüreNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationNEHËMAH - Light Of A Dead Star

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidTAAKE - ...DoedskvadMARDUK - WarschauIMMORTAL - Sons of Northern DarknessKHOLD - Mörke Gravers KammerLUNAR AURORA - Ars MoriendiLUNAR AURORA - Elixir Of SorrowCATAMENIA - Winternight TragediesDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignENTHRONED - Prophecies of Pagan Fire

Autres chroniques