ARYAN ART

...and despite all, bulgaria will survive

ARYAN ART ? On serait tenté d'y voir un énième groupe de NSBM à la sauce slave, après tout est-ce peut-être bien cela. Il a fallu d'abord transcrire le nom de l'album (en bulgare svp) pour comprendre qu'après tout, il y a de fortes chances que le groupe ne parle pas du vol des hirondelles au printemps. Pour ceux qui auraient hésité, le nom du label peut également aider. Bref, ce n'est évidemment pas ce qui va nous empêcher de l'écouter voire de l'apprécier...

Pour ce premier véritable album, ARYAN ART officie donc clairement dans un bm tout à fait nationaliste, glorifiant son peuple et sa culture (bulgares) à la sauce NS. Le ton est donné dès l'intro avec un chant traditionnel féminin. Ce qui plaît dans cet album dans une première écoute rapide, c'est le style assez rythmé couplé à une voix bm déchirante et haineuse. Ca faisait longtemps qu'un groupe de bm n'avait pas laissé une telle place à l'agressivité vocale pure et ce n'est pas pour me déplaire, ça marque une certaine animalité, spontanéité, qui est tout à leur honneur et qui se cantonne aujourd'hui un peu trop au seul bm "dépressif". Musicalement les structures musicales sont assez variées, en dehors des interludes de marches bulgares ; de nombreux break viennent casser une construction musicale dans l'ensemble bien maîtrisée. Dans un certain sens on aime à se rappeler quelques groupes du genre DU BUK dans la volonté d'ensemble peut-être plus que dans la musique elle-même.

Le deuxième morceau, à tout égard, reste un must de l'album en la matière, une sorte d'étalon à l'aune duquel juger le reste. Ce n'est hélas pas le cas des autres morceaux à quelques agréables exceptions près. L'ensemble reste très hétérogène, sur le fond comme sur la forme, peut-être un peu trop découpé entre les passages plus brutaux, ceux plus atmos et les interludes militaires. On se doute que ce manque d'homogénéité retrouve sa logique dans un début de carrière, mais un effort aurait pu être fait quand même. Cela n'empêche pas l'album d'être tout à fait agréable, hormis le 8e morceau un peu lourd et à part...

Un album au final agréable mais un peu trop hétérogène dans le rendu et la qualité, c'est vraiment dommage ! De plus, il n'atteint même pas une demi-heure...

par Baalberith, le 07/06/2010

D'autres albums de Black Metal recommandés

DEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistSHINING - V - HalmstadKERMANIA - AhnenwerkDUX - VintrasIMMORTAL - Diabolical Fullmoon MysticismNEHËMAH - Light Of A Dead StarNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationKRIEG - TransientKESTREL - Weather EyeNUIT NOIRE - Infantile EspiegleryDIAPSIQUIR - A.N.T.I.NUIT NOIRE - Fantomatic Plenitude

D'autres albums d'ambiance NS recommandés

ASGEIRR - Diktat AllianzAD HOMINEM - Dictator - A Monument Of GloryCRIPTA OCULTA - Ecos dos Dólmens EsquecidosDER STÜRMER / TOTENBURG - Si Vis Pacem, Para BellumGAUNTLET'S SWORD - TheosophyM8L8TH - Nepokolebimaja VeraARYAN ART - ...I Berem Plodovete Na Nasheto NehajstvoARYAN ART / FUROR - SplitWARWULF - Forgotten Dreams of a Lost EmpirePANTHEON - Draugrs DaugWSCHOD - O Dumie, Sile i OgniuNITBERG - Nagelreid

Autres chroniques