ARMAGEDDA

Only True Believers

Deuxième album pour les suédois d'ARMAGEDDA. Après un premier album très correct qui aura eu le mérite de dévoiler un potentiel intéressant, Only True Believers fait passer le groupe à l'échelon supérieur. Cependant, à la vue de la pochette des plus ridicules, on pouvait légitimement craindre une suffisance, une stagnation dans un true black peu subtile. Mais il n'en est rien. Le groupe a approfondi ce que l'on pouvait ressentir à l'écoute du premier, et se dote qui plus est d'une production imparable. D'ailleurs si chez certains une grosse production fait office de cache-misère, dans le cas précis elle ne fait que valoriser les améliorations, la plus intéressante étant au niveau de la batterie, Hor apparaissant aux baguettes plus performant que Phycon (qui pourtant se retrouve aussi chez DIABOLICUM et LEVIATHAN...).

Bref le groupe a opté pour un black beaucoup plus efficace, bien plus punchy, même si la base reste traditionnelle. Ainsi 3Poetry From A Poisened Mind3 recèle un break qui fait écho à des groupes comme GRAVEN ou DARKTHRONE, sur lequel le groupe a la bonne idée de placer un chant possédé, avant de revenir à quelque chose de plus groovy, de plus rock n'roll aussi. De même "Endless Fields Of Sorrows", particulièrement dans ses accélérations, ne manque pas de ressusciter les ambiances des grands albums du genre.

Les riffs se sont de manière générale tout de même assez éloignés de la sphère purement true black, et s'ils sont moins froids, ils gagnent en qualité car plus massifs. Et bien soutenus par une basse qui commence à prendre de l'importance, cela donne un plus indéniable aux compositions. Ecoutez donc FTW et sa basse claquante, véritable avant goût de ce que le groupe va réussir à faire avec l'album suivant. La batterie par ailleurs est parfaitement en osmose avec les guitares. Le groupe alterne mid-tempo et rythme soutenu avec aisance, les morceaux en sont enrichis, et ils ont dès lors à la fois la force et l'intérêt que l'on est en droit d'attendre.
Alors certes l'album perd en ambiance ce qu'il gagne en efficacité, mais des titres aussi implacables que "Refuse The Blood Of Jesus" (avec cette courte intro si délicate !), ou d'autres moins immédiat mais tout aussi intéressants, tel que "For I Am His Slave", ne font définitivement pas regretter l'orientation nouvelle du groupe. A noter l'excellente outro des plus sombres.
Le discours quant à lui n'a malheureusement toujours pas évolué :

I have refused the blood of jesus
I have kissed the goat
I glorify the true master
And i give my soul to him


Cependant une bonne partie des textes ne sont pas signés, peut être le groupe a t'il conscience de leur médiocrité...
Pour résumer, voici un excellent album, qui a le goût du true black, qui ressemble à du true black, mais qui n'en est pas. Tous les réfractaires à cette scène mais qui sont capables d'en reconnaître les grandes qualités doivent donc se laisser tenter par ce Only True Believers!

par Cweorth, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

MORRIGAN - CeltsBLUT AUS NORD/REVERENCE - DecorporationWELTMACHT - The Call to BattleDARKTHRONE - Sardonic WrathHETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderMORKEKUNST - MørkekunstWARLOGHE - Womb Of PestilenceLEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightDARKTHRONE - The Cult Is AliveTORTURIUM - Misanthropic Angels Burning WindsSHOGGOTH - Pandemia Of Hatred

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

FUNERAL MIST - SalvationBLASPHEMY - Fallen Angel of DoomWATAIN - Casus LuciferiMAYHEM - De Mysteriis Dom SathanasAMNION - Cryptic WanderingsWINTER FUNERAL / ARKHA SVA - Mikalp Khis Bia OzongonFUNERAL MIST - MaranathaTSJUDER - Legion HelveteOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusAMON - The WorshipINFINITY - Enter thy Labyrinth of HellARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens Skalder

Autres chroniques