ARCKANUM

Antikosmos

Il a fallu dix ans, dix longues années, à Shamaatae pour pondre cet album. Alors si c’était pour nous offrir la petite perle qu’on attendait, sans même se focaliser sur le superbe Kostogher et tout rapporter à son aune, j’aurais dit d’accord, mais là c’est raté ! Raté à tous les points de vue, car seul le premier morceau sort son épingle du jeu, et encore on est loin d’un morceau d’une grande qualité !

D’abord timide, préférant rester dans un ARCKANUM assez classique, les premières minutes de l’album ne déconcertent que peu l’auditeur habitué. Puis, progressivement, les nouveautés apparaissent, bien que quelques classiques demeurent, à commencer par certains riffs typiques du groupe (ex : le riff du 6e morceau). Cette originalité ne réside certainement pas dans les nombreux passages narrés, pour nous raconter je ne sais quelles balivernes pseudo-philosophiques sur un satanisme pseudo-cosmique ou plus si affinités, mais plutôt des structures plus crues et dénudés, des constructions et des riffs également plus simples. Le paroxysme est atteint avec le dernier morceau qui nous offre un pitoyable essai très lent et lourd avec un seul riff et aucun intérêt musical ou d’ambiance. De toute façon, l’ensemble de l’album suit cette tendance épurée et inintéressante musicalement parlant : des riffs assez vides, hormis quelques uns (ex : fin du premier tiers du troisième morceau), trop de narrations elles-même trop longues (plus de 5 minutes, soit un morceau complet, avec le 4e morceau de l’album !), une redondance musicale trop importante, des compos stériles, et j’en passe.

Quant au concept, il n'est pas vraiment païen, mais on s'en rapproche tout de même un peu puisqu'il oscille entre une vision sataniste et un concept nordique ancien...

Alors je sais que le groupe et sa réputation rendront bon nombre de fans sourds ou vidés de tout sens critique, et que les exemplaires s'écouleront bien tranquillement, mais je ne peux m'empêcher de confirmer ce que je pensais : ARCKANUM est mort il y a onze ans avec Kostogher.

Bref, dix ans pour nous pondre ce semi-navet de 37 minutes à peine, franchement certaines personnes feraient mieux de passer leur chemin…

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

CLANDESTINE BLAZE - Deliverers Of FaithKARGVINT - Once Killed SoulsWÜRM - Demo '04PEST (Swe) - DauðafærðSHINING - I - Within Deep Dark ChambersOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusANTAEUS / KATHARSIS - SplitRAVENCULT - Morbid BloodONDSKAPT - Draco Sit Mihi DuxABSOLUTUS - Pugnare In Iis Quae Obtinere Non PossisDARK SONORITY - KaosrekviemWATAIN - Casus Luciferi

D'autres albums d'ambiance Païenne recommandés

VINDLAND - Hanter savetWIEGEDOOD - De doden hebben het goedCAVERNE - Aux Frontières du MondeNECROPOLE - OstaraCAVERNE - Chants des Héros OubliésELITE - We Own the MountainsKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitPAGAN BLOOD - Lords of the SeasHEIMDALLS WACHT - Ut de graute olle Tied - Deel Twee (Land der Nebel)GRIFT - ArvetGRIFT - SynerKRODA - Schwartzpfad

Autres chroniques