APUD INFEROS

Apud Inferos/The Roman Uprising

Peu d'informations gravitent autour de ce groupe italien. Fondé en 1995, APUD INFEROS a sorti trois démos avant de passer le cap du cd longue durée en 2003 avec Apud Inferos/The Roman Uprising. Dénomination en deux parties puisque ce cd reprend dans sa première moitié les quatre titres, composés de 1998 à 2001, de la démo éponyme de 2003. Les quatre derniers sont eux de nouvelles compositions, et la différence est légère mais notable.

Commençons par les quatre premiers titres: pas de fioriture dans le black de Stygius. Je ne sais pas quel est le discours tenu (le livret est vraiment très léger), mais à la vue du style pratiqué ici, je m'hasarde à supposer une attirance pour les thèmes guerriers. En effet, peu de subtilité, pas de mélodies, mais un mode rouleau compresseur indéniablement enclenché. La batterie (une BAR, pas exceptionnelle mais loin des insupportables poc poc poc) est bien mise en avant, les guitares sont assez lourdes, le chant est particulièrement bon, haineux, rauque et puissant. Quelques claviers apparaissent subrepticement pour aérer la musique, mais à part ça, si la musique était image, elle serait champ de bataille. Des titres comme "Vorago" et "Inaeco" sont en effet ultra massifs et vigoureux. Et il n'y a guère que "Irae" pour apercevoir une version majoritairement mid tempo du black d'APUD INFEROS, mais dès lors le manque de variation notable entraîne forcément une lassitude. Définitivement ce genre de black passe mieux sur des rythmes très élevées. Quant à "Nox Perpetua", ce titre est complètement à part, espèce de bande son glauquisante d'un film au budget inexistant. L'ajout de guitares très saturées aurait pu apporter un gros plus, cependant le clavier reste trop prédominant, et le titre s'étend beaucoup trop pour ne pas ennuyer.
La partie The Roman Uprising bénéficie elle d'un meilleur son, la BAR rend mieux, les guitares sont plus distinguables. Le rendu est alors moins brut, mais puisque les compositions sont plus intéressantes, il n'y a pas de manque à ce niveau. Toujours est il que le black est toujours aussi intransigeant, peut être même plus, "Blinded" vient immédiatement nous le rappeler. Seulement, ce même titre montre clairement l'évolution depuis la démo Apud Inferos. Stygius intègre quelques mélodies lors de passages mid tempo qui pour le coup sont autre chose que des prémices obligés à une relance. Et même lorsque sont repris les habituels matraquages, il subsiste toujours quelques variantes du côté de la guitare qui n'étaient pas là sur les quatre premiers titres, ce qui donne plus de force au style, plus de persuasion. Bref les titres sont plus matures, plus carrés, sans être moins efficaces parce que plus acides.
Si "Ad Necem Rapi" et "Destroying The Kingdom Of Illusion" reprennent à peu près le schéma de "Blinded" en plus systématique cependant, il en va tout autre du dernier titre, "Where No Blade Can Reach You", au tempo bien plus lent, qui montre une nouvelle facette d'un APUD INFEROS oeuvrant là dans quelque chose de plus corrosif, de plus ambitieux aussi. Une excellente mise en bouche pour les futures réalisations du groupe, à commencer par un split avec MORS SUMMA.
C'est pourquoi, même si APUD INFEROS ne fera sans doute jamais parti des fers de lance de l'underground, il serait judicieux de garder un oeil sur ce groupe.

par Cweorth, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

DEATHSPELL OMEGA - Si Monumentum Requires CircumspiceFUNERAL MIST - SalvationWATAIN - Casus LuciferiMAYHEM - De Mysteriis Dom SathanasLUTOMYSL - De ProfundisPANPHAGE - JordELITE - We Own the MountainsARCKANUM - KostogherPANPHAGE - DrengskaprSHINING - I - Within Deep Dark ChambersTAAKE - Nattestid Ser Porten VidCLANDESTINE BLAZE - Deliverers Of Faith

D'autres albums d'ambiance Guerrière recommandés

MAQUAHUITL - Blood of Kings and Ancestral MightYAOTL MICTLAN - Dentro del Manto Gris de ChaacKAEVUM - NaturNIDEN DIV. 187 - In the Twilight of WarLORD BELIAL - Unholy CrusadeCRYSTALIUM - De Aeternitate CommandoREVENGE - Scum.Collapse.EradicationHEGEMON - Contemptus MundiFORTERESSE - Thèmes pour la RébellionNOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous FireEPHEMER - Gloire immortelleFLAMEN - Supremo Die

Autres chroniques