ANOREXIA NERVOSA

Redemption Process

Après plusieurs écoutes attentives de ce troisième album, je suis en mesure d'être plus critique sur la musique toujours bien complexe du plus grand groupe de Black Metal français du moment (même si ce terme de bm pourrait offusquer les principaux concernés). J'insisterai ici davantage sur les défauts que sur les qualités, n'en déduisez pas qu'il s'agit d'un raté !

D'après les membres eux-mêmes, cet opus est bien plus mûr que leur première véritable réalisation (Drudenhaus). En effet, il est indéniable que la production est plus clean, même si le mixage est moins bon (arriveront-ils un jour à réétablir comme sur leur premier album, une telle osmose entre tous les instruments ?). L'instrumentalisation est peut-être plus poussée mais surtout plus hétérogène et ressort mieux, ce qui au passage diminue l'impression d'intensité musicale. La musique de cet album est d'ailleurs très axée sur les cordes et les cuivres, à défaut du piano (au contraire du précédent album). Le problème étant que la symphonie est encore trop sous-mixée, je trouve, par rapport au reste. Les guitares s'offrent quelques belles mélodies et des riffs parfois plus empreints de death ou de heavy, mais ne sortent que sur de rares passages de l'homogénéité musicale. Donc la forme n'est pas mal du tout, même si ça manque un peu de variété et de rebondissements dans les structures. L'ensemble est un peut trop mou, ça manque de violence et de haine et les breaks ne sont pas assez marqués. On remarquera également que le final de certains morceaux s'éternisent anormalement et ce n'est pas un bon point (exemples : à la fin des morceaux 3 et 7). Le véritable problème en fait, vient des compositions elles-mêmes qui manquent un peu d'inspiration. Non pas qu'elles sont stériles, absolument pas car on a affaire à de bons morceaux dans l'ensemble, mais elles sont moins marquantes et puissantes. On est loin des structures complexes, des belles mélodies et d'un clavier très inspiré et en osmose parfaite, comme c'était le cas sur le premier album. Je ne veux pas tout comparer à Drudenhaus, mais il est difficile de s'affranchir d'un tel passage dans la discographie d'un groupe au risque d'y être toujours ramener par les chroniqueurs.

Quant au visuel, là une grosse déception ! ANOREXIA NERVOSA nous avait toujours habitué à du bien et hormis la pochette qui n'est pas mal du tout, le livret et très pauvre (noir et blanc uniquement) dans une sobriété il est vrai voulue (ça rappelle un peu le 2e album de FORBIDDEN SITE, ben tiens !), mais dont le rendu est absent. Dommage, car le posing est plutôt dans l'ambiance bien gothique-romantique et toujours dans l'optique d'un concept à la FORBIDDEN SITE (groupe dont Hreidmarr, le chanteur du groupe, est fan).
L'ambiance est également moins bonne que dans les précédents opi, même si l'on ressent sans grand problème le côté très précieux qu'ils ont voulu donner à leur musique, mais cette dernière est peut-être un peu posée pour rendre pleinement l'impression de grandeur et de décadence propre à du ANOREXIA NERVOSA ?

Ne noircissons pas le tableau, cet album est un bon album, qui possède d'évidentes qualités au demeurant. Les fans apprécieront sans aucun doute !

par Baalberith, le 28/04/2012

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

MESARTHIM - AbsenceROTTING CHRIST - AealoSKYFOREST - AftermathVAMPIRIA - Among MortalsFAR BEYOND - An Angel´s RequiemGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyDISMAL EUPHONY - Autumn Leaves: The Rebellion of TidesBLOOD STAINED DUSK - Black Faith InquisitionOBSIDIAN GATE - Colossal ChristhuntDIABOLICAL BREED - Compendium InfernusCRADLE OF FILTH - Cruelty And The BeastTVANGESTE - Damnation Of Regiomontum

D'autres albums d'ambiance Gothique/Romantique recommandés

ASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .VAMPIRIA - Among MortalsFAR BEYOND - An Angel´s RequiemGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyCRADLE OF FILTH - Cruelty And The BeastHECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent MassacreANOREXIA NERVOSA - DrudenhausCRADLE OF FILTH - Dusk And Her EmbraceGRAVEWORM - Engraved In BlackZWARTPLAAG - HaatstormLIMBONIC ART - In Abhorrence DementiaBELENOS - L'ancien Temps

Autres chroniques