ANGST

Edit In Hoc Signo Vinces

In Hoc Signo Vinces est le seul album du groupe suédois ANGST dont les membres ont officié dans d'autres formations d'un style assez proche, comme OCTINOMOS. En effet, après deux ans d'activité et trois productions, le groupe splitte en 2005. Est-ce un mal ? Pas vraiment, comme le prouve cet album...

Celui-ci se compose de 9 titres très courts, en moyenne trois bonnes minutes, qui dévoilent après une introduction qui met dans l'ambiance, un Black Metal sans concession qui recherche l'efficacité et la mise en scène expéditive. Ainsi, dans des structures simples et très classiques, non dénuées de breaks mais sans réel travail de construction musicale, le groupe élabore une musique crue et incisive, mais pas vraiment brutale. Hélas, l'inspiration n'est pas là : aucun morceau n'accroche, (presqu')aucun passage non plus. Les passages à vides sont trop nombreux, se suivent et se ressemblent ; cela manque de rythme (même si les passages plus rapides sont loin d'être absents), de puissance, de haine...de sincérité. Bref, ce n'est pas mal fichu dans l'ensemble, l'exécution générale des instruments reste tout à fait correcte pour du Black Metal, mais de la musique pour de la musique sans efficacité mélodique, ni personnalité ou originalité, je me demande bien qui serait intéressé par l'aventure ?

Il ne faut pas être sorti de Saint-Cyr pour deviner que le concept de cet album est satanique, la pochette parle d'elle-même. Visuellement, elle représente d'ailleurs la seule chose positive, car le reste du livret et du boitier (entièrement noirs avec quelques symboles ésotériques) n'apporte aucun intérêt. Quant à l'ambiance, elle n'est pas mauvaise (meilleure en tout cas que la musique), dévoilant correctement le concept infernal et sombre.

Un album clicheton, très dispensable et pas convainquant du tout, d'autant plus qu'il n'atteint pas les 33 minutes ! Il y a une vingtaine d'années, ANGST aurait pu trouver son public avec ce type d'album, aujourd'hui la chose est bien plus difficile...

par Baalberith, le 21/11/2013

D'autres albums de Black Metal recommandés

KESTREL - Weather EyeDUX - VintrasSHINING - V - HalmstadDEVILISH ERA - Under The Aegis Of The MegathropistKRIEG - TransientENTHRONED - Towards The Skullthrone Of SatanTAAKE - Noregs VaapenM8L8TH - Nepokolebimaja VeraNATTFOG - Mustan Auringon RiittiMURMUÜRE - MurmuüreNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationNEHËMAH - Light Of A Dead Star

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderKAPEIN - GolgothaGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)HETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoONE MASTER - Forsaking A Dead WorldZERVM - Nihil Morte CertivmCHADENN - ChadennARMAGGEDON - I.N.R.I. (I, Nazarene, Recognize My Impurity)CORPUS DIAVOLIS - RevoluciaOBSCURUS ADVOCAM - Verbia Daemonicus

Autres chroniques