ANGMAR

Cénotaphe (Lost Tracks)

Un nouvel album pour ANGMAR ? En fait pas vraiment. Ce Cénotaphe est une sorte de compilation de 5 anciens morceaux réenregistrés, additionnés, l'histoire de dépasser les 40 minutes et de rendre hommage au défunt Maître suédois, d'une reprise de BATHORY. Il s'adresse donc d'abord aux fans du groupe qui voudraient compléter leur discographie du groupe français, mais devrait aussi plaire à tous les autres car la qualité est là. Saluons en tout cas le geste du label Armée de la Mort, car c'est toujours bien d'éviter que d'anciens morceaux intéressants ne tombent dans l'oubli.

Essayons malgré tout de considérer pour notre chronique ce produit comme un album et de le critiquer en tant que tel...

Si on ne tient pas compte de la reprise de BATHORY, nous n'avons le droit qu'à une demi-heure environ de musique. C'est peu, mais durant ce laps de temps, les Français nous délivrent l'aube de leur art. C'est plutôt rapide, mélodique, avec cette touche d'intensité que l'on reconnaît chez ANGMAR . Les riffs, bien Black Metal, la basse plutôt présente et la batterie qui martèle absorbent l'intention de l'auditeur sans lui laisser un moment de répit. Les moments calmes apparaissent alors comme des moments de contraste qui tombent à pic. Peu nombreux ils sont pourtant judicieusement exploités. Tout est donc là pour permettre à ANGMAR d'asseoir ses compositions sur un substrat solide et c'est ce qu'ils font. Il y a en effet de l'inspiration dans ces quelques anciens morceaux revisités. Ceux-ci ont d'ailleurs conservé toute leur fougue et leur empreinte sans verser dans le raw d'une production pas à la hauteur. Bref, ANGMAR a su faire du neuf avec du vieux, du bon avec une musique qui aurait dû pâtir logiquement des problèmes inhérents aux débuts. Tout cela était loin d'être évident !

Visuellement, il y a de la beauté dans cet album, à l'image de la belle pochette. L'aspect cartonné du livret est agréable, ainsi que les tons bleutés de l'ensemble du livret. Il manque un peu de boulot et de variété, mais c'est bien sympa. Notons également une petite inadéquation entre un visuel globalement consacré au concept nordique et viking et la pochette tirée d'une œuvre d'Aivazovsky qui, à l'instar de Caspar David Friedrich, verse plutôt dans l'école romantique. Enfin, il est dommage de n'avoir aucun dessous de CD en visuel. Cela n'empêche pas le groupe de générer un concept nordique assez convainquant...

Finalement, c'est un bon ep que nous offre ici ANGMAR, en attendant que le prochain album nous rappelle à quel point le groupe a du talent !

par Baalberith, le 23/05/2012

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdGRAVEWORM - When Daylight's GoneCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornDAWN - Slaughtersun - Crown of the TriarchyALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeNEGATOR - Old BlackSILENCER - Death - Pierce Me

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

WINDRIDER - To New Lands... BATHORY - Blood Fire DeathENSLAVED - Hordanes LandTAAKE - Noregs VaapenENSLAVED - Vikingligr VeldiMANEGARM - Nordstjarnans TidsalderMANEGARM - Havets VargarMISTUR - AttendeTHYRFING - Valdr GalgaWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - Likferd

Autres chroniques