ANGANTYR

Svig

Après 12 ans d'existence et 4 albums, on peut poser un regard assez pertinent sur la carrière du groupe danois. Déjà, admettons qu'un groupe danois, de surcroit de qualité, ça ne court pas les rues dans la scène bm. Mais justement ANGANTYR n'a pas toujours été ce qu'il est aujourd'hui : c'est-à-dire un groupe au potentiel assumé et à la musicalité établie. Les deux premiers essais furent assez laborieux et a fallu attendre le superbe Haevn pour qu'il se révèle au grand public, si je puis dire. Ce quatrième album, avouons-le de suite, n'est pas à la hauteur de ce précédent, mais représente néanmoins une écoute tout à fait intéressante qui vient confirmer la qualité de ce one-man-band.

Musicalement, la qualité est au rendez-vous. On reconnaît agréablement le talent pour les mélodies bien installées qui restent en tête, ce dès le 2e morceau, dans une manière de riffer tout à fait « Black Metal ». Les riffs sont crédibles et suffisamment utilisés au cours des morceaux sans confiner à la lassitude de l'auditeur. Chaque morceau apporte à ce sujet son efficacité. Bref, un bon rapport qualité prix, comme on pourrait dire, qui suit le style musical de base du précédent album. On pourra constater la même chose pour les claviers, plus discrets certes, mais intelligemment utilisés pour confirmer l'ambiance et l'inspiration qui se dégage de l'ensemble des morceaux. Sur l'aspect de l'ambiance justement, c'est correct. Le concept nordique reste crédible sans être non plus très évident. On ne va pas dire qu'on se sent naviguer sur des « drakkars » ou cultiver sa petite ferme près d'un fjord norvégien (pour tomber dans la caricature culturelle), mais l'ensemble parle à celui qui a un peu d'imagination.

Bref, pas grand-chose à dire sur cet album de bien bonne facture, honnête et efficace, sauf peut-être qu'après un Haevn d'une grande qualité dans lequel le piano et le violoncelle côtoyaient admirablement ou presque la musique bm, on était en droit d'attendre un peu plus de variété pour un ensemble qui reste quand même un peu linéaire et classique pour ceux qui sont un peu plus exigeants. Seul le dernier morceau nous offre un peu de guitare sèche...

En bref : un bien bon album, à coup sûr, qui ne décevra pas les fans, même s'il manque un peu d'ambition et de réussite comparé au précédent. On le réécoutera régulièrement avec plaisir !

par Baalberith, le 13/01/2011

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

F41.0 - BürdeDARKENHOLD - Memoria SylvarumASMUND - WillCELTEFOG - Sounds of the Olden DaysVINDLAND - Hanter savetSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierWIEGEDOOD - De doden hebben het goedSLAEGT - Beautiful and DamnedORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoBAISE MA HACHE - Le Grand SuicidePAGAN BLOOD - Lords of the SeasWYRMS - Morcar Satoric - Les VI Chemins du Crépuscule

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

VINTERSORG - Ödemarkens SonHIMINBJORG - Where Ravens FlyMOONSORROW - Voiamasta Ja KumiastraENSLAVED - Vikingligr VeldiORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoTHYRFING - Valdr GalgaMOONSORROW - V: HävitettyANGANTYR - UlykkeBLUT AUS NORD - Ultima ThuléeWINDRIDER - To New Lands... MOONSORROW - Suden UniGOATMOON - Stella Polaris

Autres chroniques