ANGANTYR

Forvist

Nouvel album des Danois d'ANGANTYR, Forvist n'a rien d'une révolution. Bien au contraire, il ancre (durablement ?) le style du groupe dans un aspect formel très reconnaissable à laquelle les fans commencent aujourd'hui à être habitués. Pas de surprise donc, oui, mais pas non plus de mauvaise surprise, ce qui n'est pas courant, aujourd'hui comme hier...

Sur plus de 57 minutes de musique, le style est en effet parfaitement connu : des mélodies bien établies qui se prolongent et se répètent agréablement sur des morceaux plutôt longs (le plus court faisant un peu plus de 6 minutes et le plus long dépasse les 11 minutes), accompagnées par une bonne voix bien Black et un rythme suffisamment soutenu pour le style et des nappes de claviers assez discrètes. C'est ici à la fois une qualité et un défaut du groupe. Une qualité, car ils maîtrisent bien leur sujet et savent offrir des mélodies inspirées à leurs auditeurs ; un défaut car cela participe à l'élaboration d'une musique qui risque d'être trop linéaire pour certains, surtout au vu de la durée de l'album, et de morceaux qui se suivent et se ressemblent assez fortement. En ce sens, l'album Haevn (2007) avait eu la bonne idée d'opter pour une meilleure variété musicale avec de bons breaks et des ajouts de cordes intelligents. C'est dommage que ce ne soit pas aussi le cas ici, cela casserait la monotonie qui peut s'installer à certains moments, tout en gonflant la crédibilité musicale de l'album. Quelques timides essais font jour dans cette démarche, par exemple la guitare sèche (ex : au début de l'album), mais cela reste très insuffisant. Malgré tout, répétons-le, les fans ne seront pas lésés sur la marchandise et se reconnaîtront dans cet album, d'autant plus que globalement l'inspiration est même supérieure à celle sur l'album précédent, Svig.

Côté visuel, depuis la réédition de l'ensemble de leurs albums en 2010 par Northern Silence, ils ont décidé de donner à leur albums un visuel stéréotypé qui rend difficilement distinguable un album de l'autre. Pire, la pochette fait très BD, décrédibilisant fortement leur concept nordique. Reste un dessous de CD et un intérieur de livret, simples, mais efficaces, qui sauvent un peu l'ensemble. Un concept malmené donc, mais une ambiance qui ne change pas : ce n'est pas extraordinaire, certes, mais suffisant pour ceux qui ont un peu d'imagination.

Voilà un nouvel album à la hauteur de la réputation du groupe qui n'est plus à faire. Les plus exigeants d'entre vous resteront un peu sur leur faim, mais les fans du groupe et ceux qui privilégient la mélodie et l'efficacité sur toute autre chose seront presque...ravis !

par Baalberith, le 25/11/2012

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdGRAVEWORM - When Daylight's GoneCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornDAWN - Slaughtersun - Crown of the TriarchyALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeNEGATOR - Old BlackSILENCER - Death - Pierce Me

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

WINDIR - 1184WINDIR - ArntorMISTUR - AttendeHELHEIM - Av Norron AettBURZUM - BelusENSLAVED - BlodhemnBATHORY - Blood Fire DeathENSLAVED - EldNYDVIND - Eternal Winter DomainSATANIC WARMASTER - FimbulwinterENSLAVED - FrostTHY GRIEF - Frozen Tomb Of Mankind

Autres chroniques