AN AUTUMN FOR CRIPPLED CHILDREN

Lost

1er essai, 1er album pour les Néerlandais de AN AUTUMN FOR CIPPLED CHILDREN. On sent déjà la patte atmo et prenante qui sera développée ensuite sur leur très bon deuxième album. Beaucoup de groupes, à commencer par PAYSAGE D'HIVER ou autres DARKSPACE, s'y sont aventurés avec bien moins de réussite par manque de puissance musicale et d'efficacité générale. AN AUTUMN FOR CIPPLED CHILDREN y est arrivé...

Ecouter du AN AUTUMN FOR CIPPLED CHILDREN c'est donc irrémédiablement se plonger dans les méandres d'une musique à la fois immersive et torturée, sur plus de 50 minutes ici. Très atmosphérique, c'est certain. Si les guitares sont loin d'être absentes, les claviers envahissent le tout et plongent l'auditeur dans une ambiance très crédible. Celle-ci est indéniablement cautionnée par la présence d'une voix profonde et bien haineuse, qui se marie superbement à la musique. Elle joue beaucoup sur les échos et se prolonge dans le temps aux côtés des synthés pour jouer le rôle d'un instrument à elle-seule. L'ensemble est dense, sans être trop oppressant, bien ficelé sans être très travaillé, au sein d'un rythme finalement assez variable (quelques rebondissements sont à créditer), mais loin d'être mid-tempo de manière générale.

Que manque-t-il donc ? Assurément de l'inspiration dans les compositions. Ce n'est pas mauvais, mais aucun passage ne ressort vraiment du tout et on tourne parfois un peu en rond dans les derniers morceaux de l'album. On aurait aimé quelques belles mélodies qui s'étalent doucement au sein de cette musique. On aurait aimé quelques petits passages plus marquants. Là on aurait eu vraiment un album excellent !

Le concept n'est cette fois-ci pas dédié à la Nature comme sur le deuxième album, mais exploite le concept du désespoir et de la profondeur de l'esprit humain. Rien de dépressif ou de mélancolique pour autant, il s'agit plutôt d'un voyage dans l'inconnu de l'esprit humain et des endroits désaffectés qui l'accompagnent. C'est pourquoi la pochette est si bien choisie ! C'est pourquoi, aussi, les tons très chauds et acides à la fois donnent à l'ensemble une crédibilité sans pareille, exploitant quelques paysages inquiétants ou immenses comme les montagnes et les forêts. A première vue on se demanderait le rapport entre tout cela, mais à bien y réfléchir, chacun apporte sa pierre à l'édifice conceptuel de cet album.  Juste un regret : un livret de 4 pages seulement !

Décidément, l'un des meilleurs groupes néerlandais du moment ! Pour qui veut s'évader, c'est un album qui peut faire mouche !

par Baalberith, le 18/04/2012

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

SUMMONING - Oath BoundEMPEROR - In The Nightside EclipseBURZUM - Hvis Lyset Tar OssSUMMONING - Let Mortal Heroes Sing Your FameDRAPSNATT - Hymner Till UndergångenSUMMONING - Old Mornings DawnLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceWOODS OF DESOLATION - Torn Beyond ReasonBLUT AUS NORD - Memoria Vetusta I: Fathers of the Icy AgeSATYRICON - The ShadowthroneHECATE ENTHRONED - The Slaughter Of Innocence - A Requiem...HECATE ENTHRONED - Dark Requiems And Unsilent Massacre

D'autres albums d'ambiance Psychologique recommandés

ANTI - The Insignificance Of LifeGRIS - Il Etait Une Forêt...TOTALSELFHATRED - TotalselfhatredLUTOMYSL - CatharsisCHROME WAVES - Chrome WavesSHOGGOTH - Pandemia Of HatredAMNION - The Return Of Total DesolationWOLOK - Servum PecusSARKOM - Aggravation Of MindAMNION - Burn The ForestLUTOMYSL - De ProfundisLES CHANTS DE NIHIL - La Liberte Guidant le Fer

Autres chroniques