AMYSTERY

All Hail the Cult

 AMYSTERY, groupe allemand formé en 2006, sort ici son troisième album en 4 ans, toujours fidèle à un trve black hérité de DARKTHRONE. Une fois qu’on a dit ça, on a à la fois tout dit et rien dit.
 On a tout dit pour tous ceux qui ne comprennent pas que des groupes restent bloqués à une époque et à un style très rigide que même les fondateurs ne respectent plus. Mais on n’a rien dit pour ceux qui font la différence entre THRONE OF KATARSIS, FLUISTERWOUD et PEST. Tous peuvent être taxés de trve alors qu’ils ont des ambiances éloignées.
Alors que les fans du style restent avec nous, surtout que le groupe le mérite. Tout d’abord, AMYSTERY a décidé de mettre le paquet sur la production. Leur son est puissant et, sans être celui de DARK FUNERAL, il en est plus proche qu’un son raw à la DYSTER. Ici, les instruments s’entendent clairement et au même niveau. Cela permet de savourer le talent de chaque musicien. Moi, c’est surtout la batterie qui me marque. Elle abat un travail impressionnant. Il faut dire que le batteur est Malphas, un gaillard qui avait tapé dans l’oeil de LUNAR AURORA, mais qui n’aura malheureusement pas eu l’ocassion d’enregistrer quoi que ce soit avec eux ! Il se rattrape bien ici, et se déchaine. Son jeu est virulent et il sait accélérer ou décélérer pour relancer un morceau. La preuve sur le  titre éponyme et ses changements de rythmes mirculeux ou encore sur l'intro de "Dark Aura". La batterie porte carrément les morceaux à plusieurs reprises !
 De façon générale, les mélodies sont bien présentes mais pas trop mises en avant. Là encore, c’est parce que les guitares restent à leur place, énergiques et efficaces sans en faire trop. Les vocaux aussi sont classiques, emplis de haine et sans concessions. Il n’y a que quelques incursions rares comme des cris bestiaux sur « All Hail the Cult » vers la 5ème minute. Le reste est monocorde. 
Finalement, il y a une forte ressemblance avec BAPTISM, BEHEXEN et surtout DARKENED NOCTURN SLAUGHTERCULT. L’originalité n’est peut-être pas au rendez-vous, mais ce sont les dignes représentants d’un style qui a ses adeptes, et j’en fais bien partie. Ils ne lèvent pas le pied pendant 50 minutes, intenses et les 7 titres passent vite. Leur différence de durée ne choque pas à l’écoute. On ne se rend pas vraiment compte que le plus court fait 4mn30 et le plus long 11mn30 ! C’est parce que même ce dernier est tenu d’une main de maître, alternant fureur et riff dévastateur. Il se termine juste sur un air plus lent et lourd, mais qui est en fait le même que celui qui ouvrait le premier titre pendant 3 minutes.
C’est évident, AMYSTERY est destiné à ceux qui aiment le black sans fioriture et sans apports extérieurs mais avec des compositions qui accrochent bien l’oreille.
 http://www.myspace.com/amysterycult

par Sakrifiss, le 28/02/2011

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

BLOOD OF KINGU - Sun in the House of the ScorpionSHOGGOTH - Pandemia Of HatredMALEFICUM ORGIA - Maleficum OrgiaONE MASTER - Forsaking A Dead WorldAMNION - Burn The ForestIRRLYCHT - IrrlychtZERVM - Nihil Morte CertivmSUPPLICIUM - Atrae PoenaeDEATHCULT (Nor) - Cult of the DragonPAGAN HELLFIRE - The Will of NightCHADENN - ChadennDARKTHRONE - Sardonic Wrath

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ANGELSCOURGE - Seraph ImpalerFÖRGJORD - UhripuuPHLEGEIN - From the Land of DeathFALLAKR - LVCLUCIFERIAN RITES - When the Light DiesRIENAUS - SaatanalleAEGRUS - Devotion for the DevilTHROMOS - HauresRITUALS OF A BLASPHEMER - Mors Inumbratus Supra SpiritusSARKRISTA / SIELUNVIHOLLINEN - SplitCAEDES CRUENTA - Skies DaimononSARKRISTA - The Evil Incarnate

Autres chroniques