AL-KAMAR

Abstract Spread

De prime abord, AL-KAMAR ne part vraiment pas gagnant. De nationalité japonaise, l’unique membre, Tsukishima, se revendique comme fan de shoegaze, citant ALCEST, CHAPTERHOUSE et RIDE. Il parle aussi de RAINBOW, ORPHANED LAND et tout de même de SHINING dans les groupes qui l’ont marqué. Enfin, la pochette typée manga n’est pas vraiment signe de bon goût et pourrait en faire fuir certains avant même qu'ils n'écoutent la moindre note. Et ce serait quand même dommage !
Pas que AL-KAMAR soit excellent ni même la révélation de l'année, mais sa musique est plus proche du black et de son esprit que ce que les éléments ci-dessus laissent penser. Tsukishima, le bonhomme à la tête du jeune groupe est en effet plein de ces contradictions qui donnent envie aux artistes de mélanger les genres. Il n'aime pas sa vie, mais il n’arrive pas à s’en débarrasser. Peut-être que cela viendra, comme ce fut le cas pour le leader d’ENDLESS DISMAL MOAN, surtout que les Japonais ont généralement moins d'hésitation dans ces cas-là, mais pour l’instant, il navigue entre ses sentiments opposés. Sa musique peut alors n'être que haine par moment pour devenir plus légère et trahir l'envie de retrouver la lumière. Même si c'est fait maladroitement, c'est toujours touchant de retrouver des gens se débattre entre espoir et désespoir.
Cet espoir est cependant suffisamment ténu pour ne pas transformer la musique en balade printannière, et il est totalement absent sur « Pessimism ». le titre nous en donne la raison. Ce titre est le plus sombre, et est un hommage à la misanthropie. Par contre, il n'égale pas les maîtres du genre, loin de là, car il n'en a pas le charisme. Le morcequ est bien trop prévisible. « Vanity Moon » et « Hypocrisy Luna » aussi restent trop sages pour être marquants. Ils sont enfermés dans un modèle classique respectueux ce coup-ci d’ALCEST et de ses disciples. Ce sont des titres principalement instrumentaux accompagnés de légers grognements. Assez soporifiques, ces titres ont peut d'intérêt pour des auditeurs exclusifs de black.
Par contre, AL-KAMAR devient intéressant quand il essaie quelques mélanges moins timides, et carrément audacieux. En fait, il a surtout eu une idée complètement casse-gueule et qui sera considérée comme totalement ridicule par certains, plaisantes, voire addictive pour d’autres. Sur 3 titres, il a intégré des vocaux inédits qui viennent soutenir les autres hurlements torturés. Ces "vocaux inédits", c’est une voix synthétique qui ne semble pas être le fait d’une personne réelle tant elle est aigüe et robotique. Les premières écoutes m’ont troublé. La seule chose qui m'obnubilait, c'était de savoir d'où venait cette voix. Etait-ce celle de Mimi la Fourmi faisant des vocalises en japonais ? Ou alors celle du chanteur, bien burné, qui s'amusait à inhaler de l’hélium pour atteindre un timbre pareil ? Les titres « Black End », « Nothingness(x2) » et « Hollow Revenge » bénéficient (?) de cet apport venu d’une autre galaxie. Si les chants de Castafiore dans ARKHA SVA vous cassaient déjà les oreilles, eh bien elles vont cette fois-ci être hachées menues ! C’est tout de même l’originalité qui fait retenir le groupe et lui donne un certain cachet qui ne me déplaît pas. Sur "Black End", je dirais même que c'est très bien maîtrisé, parfaitement équilibré avec l'énergie des autres éléments, vocaux furieux et instruments galoppants. AL-KAMAR est une curiosité à tester quand on s’intéresse à des groupes qui sortent de l’ordinaire.
http://alkamar.jougennotuki.com/

par Sakrifiss, le 30/05/2011

D'autres albums de Black Metal avant-gardiste recommandés

NAGELFAR - SrontgorrthGERM - LossPSYCHONAUT 4 - Have a Nice TripENSLAVED - RuunENSLAVED - Axioma Ethica OdiniORANSSI PAZUZU - ValonieluORANSSI PAZUZU - VärähtelijäTRANSCENDING BIZARRE? - The serpent's manifoldWOLOK - Servum PecusWOODS OF INFINITY - HamptjärnFURZE - UTDLEVIATHAN (USA) - Massive Conspiracy Against All Life

D'autres albums d'ambiance Dépressive/Suicidaire recommandés

SILENCER - Death - Pierce MeSTERBEND - Dwelling LifelessNYKTALGIA - NyktalgiaLYRINX - Nihilistic PurityNYKTALGIA - PeisithanatosLYRINX / ELYSIAN BLAZE / D.O.R - Universal AbsenceLUROR - Cease To LiveTHE ARRIVAL OF SATAN - Vexing VersesAUSTERE - To Lay Like Old AshesBE PERSECUTED - End LeavingLOST INSIDE - Cold daysNEKROS MANTEIA - Deus Otiosus

Autres chroniques