AETHERNAEUM

Naturmystik

Deux ans après leur « premier » album, les compères d’AETHERNAEUM reviennent avec un autre album qui ne change pas la donne musicale et conceptuelle…

On retrouve en effet ici tous les ingrédients déjà présents sur le précédent opus, à savoir une musique atmosphérique aérée, parsemée de breaks bien placés et d’efforts mélodiques, au sein d’une construction musicale cependant trop linéaire, mais surtout qui manque de relief. La conséquence pour la musique du combo allemand est une certaine inertie qui, malgré les ajouts plutôt subtils de violons, de piano et de guitare sèche, peine à développer pleinement le rendu des compositions. Cependant, les mélodies sont ici un peu plus percutantes que par le passé, en raison d’une individualisation plus marquée des instruments et des voix, souvent grâce à des guitares un peu plus expressives. Quelques lèges pointes de vitesse permettent d’offrir un peu de contraste dans une construction musicale qui en manque cruellement. Plusieurs passages se démarquent ainsi de la masse, mais ne parviennent pas pour autant à marquer les esprits.

Quel constat poser sur ce nouvel album d’un point de vue visuel ? Il est double. Tout d’abord, il faut bien avouer que l’on a l’impression d’avoir un copié-collé de l’artwork du précédent album : de la disposition des paysages et des images, à l’incrustation et à la disposition des titres et du logo, absolument rien ne change ! Seuls les tons noir-bleutés remplacent ceux plus marrons-blancs de l’album d’avant. Alors comme j’avais dit que le visuel du premier album était excellent, c’est difficile de dire l’inverse ici. Malgré le manque d’originalité criant, il faut en effet bien avouer que le résultat est de toute beauté, ou presque. Les tons sont très bien choisis, rendant un concept Nature encore mieux sur le papier que ne le faisaient EMPYRIUM à sa « grande » époque. Il manque juste un peu plus de personnalité et un livret cartonné, pour atteindre la note maximale. Pour le reste, c’est la même critique que le visuel du premier album, donc je ne vais pas épiloguer. De la même façon, pas besoin d’insister sur l’ambiance : le concept Nature est bien rendu ici, peut-être un petit moins que sur le précédent opus, mais ça reste bien mieux que la moyenne des albums du même style musical.

Un deuxième album un peu mieux réussi dans l’ensemble, mais qui peine encore à accrocher pleinement l’auditeur lambda. A réserver aux seuls fans du style.

par Baalberith, le 20/11/2015

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

RAATE - Demo IPAYSAGE D'HIVER - Paysage d'HiverSTERBEND - Dwelling LifelessMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - Make a change...kill yourselfDESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessSUN OF THE BLIND - SkullreaderEMPEROR / ENSLAVED - Emperor / Hordanes LandBURZUM - Hvis Lyset Tar OssBURZUM - Det Som Engang VarENTHRONED - Prophecies of Pagan FireANCIENT - SvartalvheimPURITAS VIRGINUM - Décennie de Souffrance

D'autres albums d'ambiance Nature recommandés

FROM THE SUNSET, FOREST AND GRIEF - ...Empty, Cold & Forgotten... FINSTERFORST - ...Zum Tode HinALDA - :Tahoma:ANTLERS - A Gaze into the AbyssFOREST OF FOG - AbgründeZURIAAKE - Afterimage Of AutumnBORKR - AmberLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnLOTH - ApocrypheULVEGR - ArctogaiaENISUM - Arpitanian LandsPURE WRATH - Ascetic Eventide

Autres chroniques