AES DANA

Formors

Après plusieurs années d’absence en raison notamment de problèmes de label, AES DANA revient avec son second album, sur un nouveau label : Oaken Shield, spécialiste pour sortir de l’ombre les groupes UG français, ce qui n’était évidemment pas nécessaire pour AES DANA. Peu importe, les Français reviennent avec un album qui a un peu mûri, plus varié et plus Metal, mais qui ne devrait pas déconcerter les fans…

Musicalement, AES DANA fait du Celtic Black Metal, c’est certain, cela s’entend rien qu’avec la présence des flûtes, de la guitare sèche et de la bombarde. On ne peut donc nier une forte influence CRUACHAN à l’écoute de cet album et c’est peut-être la première impression qui ressort à son écoute. Pour autant, et c’est un bon point, ils ont su mettre un peu en retrait les flûtes, qui avaient une place bien trop exagérée dans l’album précédent, offrant ainsi une musique bien plus variée, originale et moins « saoûlante ». Elles sont certes présentes, mais s’incrustent beaucoup mieux dans la musique et ils savent s’en dispenser quand il le faut (ex : 2e partie du 3e morceau). On est pourtant obligé de reconnaître que c’est la bombarde qui devient trop présente à présent… !
Sinon, si l'on pousse plus loin l’écoute et l’analyse de leur musique, on se rend compte que les structures globales de l’album sont plutôt variées : sautant d’influences très Black Doom (dans le genre d’un LEGENDA), à des structures toujours mid-tempo (qui restent dominantes dans l’album) et plus linéaires, voire à des courts passages carrément plus bourrins. Le tout est accompagné par une technique plus que correcte, surtout au niveau de la batterie, mais également des guitares (avec quelques riffs vraiment inspirés).
Bref, voilà un travail assez bien maîtrisé et varié, dans la construction musicale et les instruments utilisés, ce qui est tout à leur honneur !

Et côté compos ? Eh bien elles sont globalement intéressantes et il y a des passages inspirés, mais ce n’est pas encore le Nirvana. Pourtant, pour quelqu’un qui a envie de passer une bonne soirée celte avec de la bonne musique, c’est le l'album parfait ! En effet le concept celtique est plutôt bien utilisé et mis en valeur : l’ambiance est là et pour ceux qui ont la fibre celte, c’est un plus non négligeable.

Dans l’ensemble il s’agit d’un bon produit auquel on ne peut reprocher que d’être parfois un peu lassant (mais assez rarement, honnêtement), de mettre un peu trop de bombarde (décidément, quand ce ne sont pas les flûtes, c’est la bombarde !) et de posséder une voix vraiment pas à la hauteur. Ce n’est pas catastrophique pour l’album, mais c’est quand même dommage, alors qu’ils ont opté encore une fois pour des paroles en français, ce qui est tout à leur honneur.

Voilà donc un album où les bases Metal extrême sont un peu plus poussées et qui est bien meilleur que le précédent. Il devrait satisfaire les sceptiques, voire pire (comme moi), du premier album...

par Baalberith, le 28/03/2009

D'autres albums de Black Metal folklorique recommandés

SVARGA - Spirit of the LandPIAREVARACIEN - If No SunBRAN BARR - SidhKRODA - SchwartzpfadHEOL TELWEN - An Deiz RuzMISOGI - Tofotukami WemitamafeVALUATIR - ICONCUBIA NOCTE - Sekerou Peruna a Kladivom ThoraTEMNOZOR - Horizons...DUB BUK - Idu Na WyBLACK MESSIAH - HeimwehBLACK MESSIAH - The Final Journey

D'autres albums d'ambiance Celtique recommandés

BELENOS - Chemins de souffranceBELENOS - SpicilegeMORRIGAN - CeltsVALUATIR - IHEOL TELWEN - An Deiz RuzTHE WOLVES OF AVALON - Carrion Crows Over CamlanBRAN BARR - SidhPROPHECY - Heathen Years

Autres chroniques