AEGRUS

Devotion for the Devil

Premier album pour AEGRUS en 10 ans d'activité ! Formation finlandaise qui fait du... finlandais tiens, j'entends par là ce BM très porté sur le riff incisif et poignant que les habitués connaissent bien  chez SARGEIST, BEHEXEN, SATANIC WARMASTER, etc. histoire d'étaler des noms pour être plus clair. Si les sorties du groupe étaient jusqu'ici honorables, ce nouvel album révèle un talent indéniable.

Déjà l'album offre non seulement une grande homogénéité mais surtout une richesse qui se révèle assez vite. La très bonne production permet d'y rentrer facilement et ne laisse aucun instrument sur la touche, même si les leads mélodiques prennent souvent le dessus. Certains préfèrerons peut-être un rendu plus abrasif ou caverneux mais vu la qualité de l'ensemble c'est un aspect qui ne me gène pas du tout. Le rythme est globalement soutenu avec de nombreuses cassures et ajouts au sein d'un même titre, si bien qu'ils possèdent tous une identité propre. Les vocaux hargneux sont en outre irréprochable pour le style. Le titre éponyme est à ce niveau une réussite totale : à la fois riche et intense, il s'y succède pléthore d'instants poignants qui maintiennent une tension permanente jusqu'à cette mélodie libératrice finale du meilleur effet, du grand art ! Et la démonstration continue sur le titre suivant ! Le très rythmé « Impaled I.N.R.I. » et son lead d'une cruauté terrible. Les premiers choeurs y font même leur apparition et s'incorporent très bien, comme tout au long de l'album d'ailleurs. Le premier quart d'heure devrait donc convaincre aisément n'importe quel amateur du style.

Pas besoin d'en dire plus vous l'aurez compris, AEGRUS maîtrise parfaitement son art, avec il faut le dire un jeu sur les contrastes plus poussé qu'à l'accoutumé, les passages agressifs et déchirants côtoyant sans problème plans adoucis et leads hauts placés. Il rappelle son collègue BAPTISM sur As the Darkness Enters, en moins poussé évidemment, mais avec la même audace, et une production similaire, qui encore une fois peut déplaire à certains. Bref, une franche réussite de mon point de vue. Espérons que cette signature chez Drakkar Productions donnera une plus grande visibilité au projet car il le mérite amplement !

Deux mots sur l'artwork, qui respecte tous les clichés du genre (bougies, crânes, pentacles, posing « evil », etc.) et est de surcroît très travaillé, avec pas mal de dessins en rapport avec les titres, ce qui en fait un livret conséquent (20 pages), au moins ils ne se foutent pas de la gueule de ceux qui achètent encore des CDs.

par Blaise, le 03/06/2015

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

CLANDESTINE BLAZE - Deliverers Of FaithKARGVINT - Once Killed SoulsWÜRM - Demo '04PEST (Swe) - DauðafærðSHINING - I - Within Deep Dark ChambersOBSCURUS ADVOCAM - Verbia DaemonicusANTAEUS / KATHARSIS - SplitRAVENCULT - Morbid BloodONDSKAPT - Draco Sit Mihi DuxABSOLUTUS - Pugnare In Iis Quae Obtinere Non PossisDARK SONORITY - KaosrekviemWATAIN - Casus Luciferi

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ANGELSCOURGE - Seraph ImpalerFÖRGJORD - UhripuuPHLEGEIN - From the Land of DeathFALLAKR - LVCLUCIFERIAN RITES - When the Light DiesRIENAUS - SaatanalleTHROMOS - HauresRITUALS OF A BLASPHEMER - Mors Inumbratus Supra SpiritusSARKRISTA / SIELUNVIHOLLINEN - SplitCAEDES CRUENTA - Skies DaimononSARKRISTA - The Evil IncarnateCHAOS INVOCATION - Black Mirror Hours

Autres chroniques