AD INFERNA

L'Empire Des Sens

Que de déboires depuis le début des années 2000 avec cet album ! D'abord promis par Skaldic Art, AD INFERNA dut partir chez Last Episode, puis, en raison encore de problèmes financiers de label, le groupe est finalement « cédé » à un label ma foi inconnu et certainement temporaire.

Temporaire car si AD INFERNA ne fait pas dans l'original, le groupe sait parfaitement maîtriser la subtilité (mise en forme par du piano et de la voix féminine notamment) et les harmonies d'un Black Metal certes assez soft, mais bien orchestral et où les guitares ont leur mot à dire. La production est nickelle et il y a du travail, tant au niveau des compositions que de la construction musicale. Arkames assure sans problème au chant (on reconnaît bien la voix de SETH) et V. Orias a fait du bon boulot au niveau instrumental, tout comme le claviériste. En l'évoquant, on est d'emblée obligé d'admettre que son travail est remarquable avec des parties sympho à la fois abouties et variées.

Question ambiance, c'est assez sombre, bien que je trouve que l'ambiance gothique prévaut sur le reste. En tout cas elle est bien présente et c'est un plus car on a souvent affaire dans les grosses productions à une musique assez stérile, ce qui n'est absolument pas le cas ici. Autre bon point, la présence d'une introduction et d'une conclusion, ce qui est vraiment appréciable et une belle preuve de perfectionnisme, surtout quand l'intro est composée par Marco d'OBSIDIAN GATE (on reconnaît d'ailleurs bien sa patte).

Alors les défauts ? Peut-être à chercher du côté du manque d'originalité (le seul morceau vraiment original est le dernier et ma foi, assez étrange), de violence et de complexité, mais bon c'est leur style. Un peu plus de rendu aussi serait appréciable, tout comme un changement de rythme plus régulier (ce qui découle d'un peu plus de violence)…. Il faut pourtant être objectif : il s'agit là de défauts inhérents à leur style et donc difficilement condamnables, en tout cas pas primordiaux. Par contre, le visuel est bien décevant. Trop stérile et moderne quoique bien fait sur la forme, marqué par un logo très moyen (alors qu'ils en avaient un vraiment magnifique), c'est bien dommage. Enfin, la reprise de FALKENBACH et le "remix" de Morpheus de LIMBONIC ART sont vraiment très dispensables, pour être gentil !

En définitif, voilà vraiment une belle œoeuvre de Black Metal symphonique qu'il serait dommage d'ignorer et qui conforte la place des Français dans le monde du Black Metal, ce n'est pas un mal ! Vraiment dommage que ce cher Orias ait décidé de splitter le groupe après cet album (peut-être encore plus dommage qu'il ait repris son activité dans un style totalement différent et très contestable !).…

par Baalberith, le 23/05/2012

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

PENUMBRA - EmanatePENUMBRA - The Last BewitchmentGRAVEWORM - As The Angels Reach The BeautyGRAVEWORM - Scourge Of MaliceGRAVEWORM - Engraved In BlackTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumENSLAVEMENT OF BEAUTY - MegalomaniaMOONSORROW - Suden UniMOONSORROW - Voiamasta Ja KumiastraMOONSORROW - KivenkantajaNOKTURNAL MORTUM - Goat HornsOBSIDIAN GATE - The Nightspectral Voyage

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

TAAKE - ...DoedskvadBEHEMOTH - ...From the Pagan VastlandsCATAPLEXY - ...Lunar Eclipse, Chaos To The Ruin...DARKTHRONE - A Blaze in the Northern SkyDIAPSIQUIR - A.N.T.I.RIENAUS - AamutähdelleMESARTHIM - AbsenceMONARQUE - Ad NauseamDER WEG EINER FREIHEIT - AgonieGRAUPEL - Am Pranger...MOURNING FOREST / SAD - And Nothing Shalt RemainEMPEROR - Anthems To The Welkin At Dusk

Autres chroniques