ABIGOR

Nachthymnen - From The Twiligth Kingdom

1995, une époque où le BM symphonique et atmosphérique n'était pas encore développé et où les groupes qui s'adonnaient à ces styles n'étaient pas encore bien nombreux. ABIGOR sort ici son 2e album, après 5 démos et un ep, et possède donc un peu d'expérience en la matière. On le ressent à travers la musique plus mature et affirmée que le groupe autrichien nous offre ici...mais c'est aussi au détriment de la qualité générale de l'album.

En effet, sur l'aspect formel, du boulot a été réalisé, indéniablement. Les structures sont posées et assez travaillées, avec une bonne variété dans la construction musicale (le break à la guitare sèche au 3e morceau est très bon !) et un fil directeur omniprésent. La technique s'est affirmée, notamment sur les guitares dont les lignes sont assez riches, mais aussi à la batterie. Au contraire, les claviers sont devenus un peu moins présents, intervenants surtout à des moments opportuns, et l'aspect atmosphérique de la musique n'est plus au centre des préoccupations du groupe. Il s'en ressent une violence maîtrisée mais bien présente, alliée à un rythme variable mais une puissance générale très présente. Ajoutons à ce petit cocktail la voix excellente de Silenius qui reste à n'en point douter un atout majeur pour ABIGOR ! Au final, la complexité musicale de cet album lui confère à l'époque une grande visibilité dans le monde du Black Metal, deux ans avant le monument d'EMPEROR: Anthems to the welkin at dusk. Le problème c'est que cette qualité musicale intrinsèque n'est pas capable d'accompagner des mélodies suffisamment marquantes pour être portée au panthéon du style : l'ensemble reste agréable et bien fichu, mais pas très inspiré. Les passages avec la voix féminine sont assez navrants (ex : sur le 4e morceau) : cette volonté d'apporter un peu de subtilité aurait dû être concrétisée par une voix un peu plus sensuelle ou mélodieuse !

Quant à l'ambiance, elle est plutôt bonne, mais améliorable. Comme souvent le visuel à l'époque n'offre pas un grand travail formel, mais il a l'avantage de rester dans le concept sombre et gothique proposé par le groupe (cf. la pochette). C'est là qu'un investissement plus important dans les atmosphères aurait porté ses fruits.

Moins bon que le précédent, cet album reste un grand classique du Black Metal qu'il faut connaître !

par Baalberith, le 21/04/2012

D'autres albums de Black Metal recommandés

DIAPSIQUIR - A.N.T.I.SHINING - V - HalmstadKERMANIA - AhnenwerkMURMUÜRE - MurmuüreIMMORTAL - Diabolical Fullmoon MysticismDUX - VintrasNEHËMAH - Light Of A Dead StarNUIT NOIRE - Infantile EspiegleryNUIT NOIRE - Lunar DeflagrationKRIEG - TransientKESTREL - Weather EyeENTHRONED - Towards The Skullthrone Of Satan

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightOBSIDIAN GATE - The Nightspectral VoyageSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ARTHEMESIA - Deus-IratusDIMMU BORGIR - StormblastLORD BELIAL - Enter The Moonlight GateLUNAR AURORA - Ars Moriendi

Autres chroniques