MOVERI SVI COGNOSCIT EST

 
Avatar de l’utilisateur
Sakrifiss
Légat de légion
Légat de légion
Auteur du Sujet
Messages : 5518
Inscription : 01 juin 2007 18:57

La scène sud-américaine

24 févr. 2009 01:51

Xibalba - Ancients
Un des plus anciens groupes mexicains toujours en vie. Morceaux de 1992, donc ca sonne comme 92, encore raw et avec des melodies qui restent discretes. Pas mal, mais les elements "mexicains" sont tres limites et jamais meles a la musique en elle-meme, plutot en intro / outro.
Image

Illapa - Deshonestos Y Hechiceros
Groupe peruvien. Leur unique album de 1996 a ete reedite chez un label japonais. La encore ca sonne debut des 90's avec volonte d'etre direct. C'est vraiment sympa.
Image


Yaotl Mictlan - Guerreros De La Tierra De Los Muertos
Mexicain aussi... Rien de tres interessant. Plat plat plat...
Image
 
Avatar de l’utilisateur
Sakrifiss
Légat de légion
Légat de légion
Auteur du Sujet
Messages : 5518
Inscription : 01 juin 2007 18:57

Re: La scène sud-américaine

24 févr. 2009 10:00

Puisque quelqu'un a eu la bonne idee de deplacer mon message pour creer ce topic, je vais poursuivre avec des groupes sud americains :

J'aime beaucoup
ERESHKIGAL, groupe mexicain qui existe depuis 1994 et qui a sorti 3 albums. Les vocaux sont un peu speciaux et peuvent gacher le plaisir, mais ce gout amateur me plait bien :
Youtube
Image


FOREST OF DOOM
Du Mexique et avec des membres de Ereshkigal, beaucoup plus agreable a l'oreille et bien plus "europeen" aussi. Du plaisir en rondelle !
Myspace
Image

HELVETE
Un seul album pour ces Mexicains qui la encore ont un son mi 90's. Une sorte de naivete qu'on a du mal a retrouver dans les groupes europeens actuellement. Certains diront encore amateurs... Je craque...
Ma chro sur PC
Image


A SUIVRE...
 
venom

Re: La scène sud-américaine

24 févr. 2009 14:27

CRUOR CULTUM : bloody days on the altar
Image

Groupe brésilen fondé par les mecs de SPELL FOREST. Musicalement, on retrouve pas mal d'éléments norvégien, comme DARKTHRONE ( "powerfull trident" ). Le point fort de ce groupe, c'est que ça bourre. Donc, à recommander aux fans de black metal à l'ancienne.
D'ailleurs au lieu de perdre leur temps avec SPELL FOREST ( groupe que je déteste au plus haut point ), ils feraient mieux de poursuivre l'aventure CRUOR CULTUM.
 
-Death-

Re: La scène sud-américaine

24 févr. 2009 14:34

Tiens d'ailleurs je me demandais comment les BMeux étaient perçu la bas, l'Amérique du sud étant très croyante. Sont ils craint, persécuté, ignoré ?
 
Avatar de l’utilisateur
Vilosophe
Légat de légion
Légat de légion
Messages : 2640
Inscription : 16 juin 2008 20:20

Re: La scène sud-américaine

24 févr. 2009 19:12

Image

KYTHRONE - Kvlt Des Todes (2007 - Tyrannus Records)

"The anticosmical legacy of the black kult never ends."

Très bonne découverte que cette formation de trve black ! Formé en 2001, ce quatuor chilien lorgne musicalement auprès de ses illustres ainés européens que sont Katharsis, Ondskapt ou Watain. Ils ont d'ailleurs ouvert pour ces derniers en 2007 à Santiago de Chili, chose qu'ils avaient déjà fait en 2003 pour Marduk. Album à découvrir d'urgence !

Des extraits audio (écoutez l'excellent morceau "Gemetzel" !) et vidéo sur le MySpace du groupe : http://www.myspace.com/kythrone
Jugend by my feet
Solution in my hand
Europa on my shoulders

http://rateyourmusic.com/~Vilosophe
 
Avatar de l’utilisateur
Sakrifiss
Légat de légion
Légat de légion
Auteur du Sujet
Messages : 5518
Inscription : 01 juin 2007 18:57

Re: La scène sud-américaine

06 mars 2009 04:21

Moonlight
Groupe mexicain qui ajoute plein de parties heavy dans son black. Il est ne en 99, mais son premier album est sorti en 2008 !
Image
MYSPACE
 
Destruktor

Re: La scène sud-américaine

06 mars 2009 11:48

J'aime beaucoup la scène Sud Américaine et en particulier 2 groupes, fondateur de la scène Black Metal que j'écoute, assez méconnu tout de même mais ayant tout 2 apporté énormément à la scène Metal en général. J'avais fait un petit descriptif de chacun d'eux, le voici:


VULCANO:


Il y a des groupes qui, magret leur talent et leur contribution à la scène Metal, sont trop peu connu de tous. Et c'est bien le cas de Vulcano. Pourtant quel groupe culte. Formé en 1981 à Santos au Brésil dans la région de Sao Paulo, Vulcano est pour ainsi dire, le premier groupe de Metal extrême au Brésil et surement en Amérique du Sud. Et extrême est le mot. Le groupe nous joue un hybride Thrash/Death/Black du plus grand effet. La violence est poussée à son paroxysme pour cette époque. Batterie qui blaste avec une intensité redoutable, riffs assassins joué très vite pour les parties les plus violentes alors que le tempo ralenti considérablement pour les partie plombées où l'ambience dégagée pue la Mort à des kilomètres. Pour finir une voix d'écorché vif qui prône ouvertement les tendances à l'occulte du groupe. En fait, pour être plus proche de la réalité encore, on peut parler de Thrash Metal poussé à l'extrême, faisant passer Slayer pour des enfants de cœur.

C'est donc en 1981 que, Genne au chant, Zhema Rodero à la basse, Paulo Magrado et Marcelo aux guitares ainsi que José Piloni à la Batterie ont créé Vulcano. Sous ce line-up, le groupe n'a sorti qu'un single de 4 titres nommé Om Pushne Namah en 1983. A cette époque, il était bien entendu question d'auto-production. après ce single, le groupe subit un gros changement de line-up, avec l'arrivée d'un nouveau chanteur connu sous le pseudonyme de Angel. Mais aussi d'un nouveau guitariste, Hensen, et d'un nouveau Batteur, Renato Pelado. Ensemble, ils sortirons une Demo, Devil on my roof, en 1984. Demo qui a été partiellement réenregistrée sur la réédition de Anthropophagy en 2005. Le groupe a vu le passage de bon nombre de musiciens en 27 ans de carrière. On pourrait citer Vortex666 du groupe de Black Metal Carpatus, ainsi que André Martins du groupe de Death Chemical Disaster.

Image Venons en maintenant à l'essentiel. En cette année 1986, 3 nouveaux membres ont rejoint le groupe. Sato Jr et Flavio aux guitares et Loudir Piloni aux futs. Cette année, outre ce changement de line up, marqua la sortie du premier album du groupe. Et quel album! J'ai bien sur nommé Bloody Vengeance, sorti sur le label Cogumelo Records (label sur lequel sortira un an plus tard le premier album de Sarcofago). La particularité de cet album est qu'il fut enregistré et mixé en 24 heure seulement pour avoir un rendu brut de décoffrage. Et l'effet souhaité est bien présent. Nous avons là un album d'une rare violence, brut, Bestial et primitif. Aucune concession n'est faite et ceux qui s'attendent à trouver là de jolies mélodies ce fourrent le doigt dans l'œil. Les titres sont court et rapide, la structure est Thrash mais la vitesse d'exécution est plus rapide et le son plus raw. La voix est arrachée et les paroles blasphématoire. Pour être clair, les morceaux partent dans tous les sens autant au niveau de la batterie(comparable à un panzer écrasant tout sur son passage) que des guitares(riffs basique mais efficace et solis à la limite de la rupture). Bref un album qui renifle la haine et qui ne peut pas laisser l'auditeur indifférant. On est déjà bien loin des belles productions Thrash de Slayer, Metallica et consort. Une pierre de plus pour bâtir cet édifice que deviendra quelques années plus tard le Black Metal.

Image Un an s'écoule, en 1987, le groupe subit encore un changement de line-up. Zhema ce charge de la gratte et engage un nouveau bassiste nommé Fernendo Levine, Loudir Piloni est remplacé par Arthur Justo à la batterie. Une fois ce nouveau line-up établit, la tète pensante et seul membre fondateur du groupe se charge de composer un nouvel album. Anthropophagy sera écrit et enregistré cette même année. Zhema décide de changer de label et signe chez Rock Brigade Records, ayant eu quelques différents avec Cogumelo Records. A l'écoute de cet album, la première chose qui vient à l'esprit c'est: ils ont fait pire. Anthropophagy pousse encore plus loin la notion d'extrême. Ce détachant encore un peu plus de ses racines Thrash, il prend même une tournure Death Metal par moment, comme sur le titre Fuck The War. Un album encore plus violent, encore plus malsain, qui encre un peu plus le groupe dans ce qui seras plus tard appelé Black Metal.

Outre le fait que Vulcano soit le premier groupe à avoir joué du Metal extrême en Amerique du Sud, c'est aussi l'un des premier groupes à avoir joué ce que l'on peut appeler aujourd'hui du Black Metal. Une musique sans concession, directe et qui ne laisse aucun répits à l'auditeur. Il est aussi important de signaler que le groupe est toujours en activité et qu'il a sorti un split en 2006 avec Nifelheim. Le maitre à penser du groupe continue de cracher ça haine après quand même 27 ans de carrière. Peu de groupes peuvent se venter d'avoir contribué comme ça au monde du Metal.



SARCOFAGO:


Sarcofago est un groupe majeur de la première vague de Black Metal. Il c'est formé en 1985 à Belo Horizonte au Brésil. Musicalement parlant, on ressent encore légèrement l'influence Thrash qui, à cette époque, était présente dans tous les groupes de Metal extrême émergents. Dans le cas de Sarcofago, nous pouvons parler de Death Metal aux accents Black très prononcés. Le son du groupe est relativement raw et plutôt bestial, nous somme bien loin des jolies productions Thrash de l'époque. Les thèmes des chansons sont plutôt révélateur, et posent les basses de ce que va être plus tard le Black Metal. Ici il est question de satanisme, de mort, d'anti-christianisme et même d'alcool et de perversion. Des titres comme Satanic Lust, Desecration Of Virgin ou meme Christ's Death en témoigne.

Parlons un peu du lign-up. Le membre ayant formé le groupe n'est autre que Wagner Lamounier, le premier chanteur de Sepultura. Pour Sarcofago, il prendra le pseudonyme d'Antichrist. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, c'est un individu tout à fait respectable qui enseigne les sciences économiques dans une université au Brésil. Au sein de Sarcofago il s'occupe de la composition des morceaux, du chant et de la guitare. Il à était rejoint dès 86 par Gerald Minelli qui lui, pris le pseudonyme d'Incubus et fit profité au groupe des ses talents de bassiste. Le lign-up du groupe n'était pas très stable, et Sarcofago vu le passage d'une multitude de batteurs et de guitaristes comme, Butcher (guitare) présent dès 85 mais qui quitta le groupe dès 87. Le groupe a aussi collaboré avec quelques groupes plutôt influant eux aussi sur la scène Black Metal comme Holocausto, Sextrash ou encore Mutilator. Le dernière lign-up connu du groupe, ayant aujourd'hui splité, fait part d'un membre de session nommé Eugenio, qui s'occupait de la programmation de la boite à rythme et du clavier.

Image Parlons maintenant des sorties du groupe. On peut dire qu'ils n'ont pas perdu de temps, à peine un an après la formation, le groupe auto-produit 2 démos coup sur coup, Satanic Lust (février 86) et The Black Vomit (juin 86). On retrouve sur ces 2 démos, la base de ce que va être le premier album de Sarcofago! L'année suivante marque bien entendu la sortie de leur premier album, mais pas seulement. Avant ça sortie, le groupe a enregistré encore 2 démos, Sepultado (versions retravaillés et presque définitives de Nightmare et Satanas) et Christ's Death en Mars qui vient ajouter les pièces manquantes à l'album (Christ's Death et Desecration of Mary avec en plus une nouvelle version retravaillé de Satanic Lust). Venons en maintenant à l'essentiel, j'ai bien sur nommé I.N.R.I! Enregistré en Aout 87 sur cassette, l'album a été réenregistré et sorti sur le label Cogumelo Produções avec 3 pochettes différentes: une orange (la plus connue), une bleu et une marron. Le cd à été réenregistré en 2002 avec 6 nouveaux titres tiré de Live et de Démo. Un E.P a été sorti par Nuclear War Now production avec des bonus (interview, photos, poster...). Cet album marque un tournant pour la scène Metal en porposant un Black/Death furieux, à la fois Haineux, violent et Bestial. Nous sommes en 87 à sa sortie et comme tous les groupes de metal extrême à cette époque, leur musique ne s'est pas délestée de ses racines thrash, mais comme pour Vulcano, ça va beaucoup plus loin. De nombreux groupes avouent s'être inspirés de Sarcofago, comme Blasphemy, Beherit ou encore Mayhem. Euronymous disait lui même être un fan de Sarcofago.

Je vais m'arrêter là tout simplement parce que le travail effectué par le groupe après la sortie de I.N.R.I n'a pas marqué la scène Black Metal d'une façon aussi importante. Sarcofago est considéré par beaucoup comme le groupe ayant déclenché cette déferlante de groupes plus bestiaux les uns que les autres et I.N.RI est reconnu comme l'un des albums les plus influant sur la scène Black Metal.
 
-Death-

Re: La scène sud-américaine

06 mars 2009 12:07

Oui Sarcofago ça me parle, le genre de truc qu'écoutait Winter, j'ai pas accroché, par contre Vulcano serait quelque chose qui pourrait bien me plaire.
 
Avatar de l’utilisateur
Sakrifiss
Légat de légion
Légat de légion
Auteur du Sujet
Messages : 5518
Inscription : 01 juin 2007 18:57

Re: La scène sud-américaine

07 mars 2009 14:44

DRAUGURZ

Premier groupe bresilien dont je parle. Tres tres influence par Burzum, il arrivait a faire des morceaux efficaces. Oui, bien sur, rien ne pourra egaler le maitre, mais ici il y a un tres bon feeling, les claviers sont exactement dans le meme esprit et se melent bien a l'ensemble pour creer sa petite ambiance.
Dans le haut des groupes Burzum-like...

Un album-compil seulement sorti avant une mise en hibernation surement definitive...

Image
 
Ombre

Re: La scène sud-américaine

07 avr. 2009 18:26

Nox Mortar - Between Heresy, Blasphemy And Hate
Image
Un ep? Certains ont fait des albums plus courts que ça! 35 minutes de Black excellent bourré de mélodies énormes avec un gros feeling Thrash et des vocaux monstrueux,les bonshommes maîtrisent leur instruments avec une précision chirurgicale,surement d'anciens death-metalleux... :love: :love: :love:
 
venom

Re: La scène sud-américaine

19 avr. 2009 09:04

Un autre album culte et incontournable de la scène de Belo Horizonte :

HOLOCAUSTO : campo de exterminio
Image

Je trouve que ranger le premier album de ce groupe aujourd'hui culte en thrash est une erreur. Au même titre que le premier SEPULTURA, les deux premiers VULCANO, ainsi que le INRI de SARCOFAGO, pour moi, ce Campo De Exterminio, c'est bel et bien du black metal, même s'il est dans sa forme la plus primaire. Quoi qu'il en soit, ce groupe, au même titre que ses illustres compatriotes, au même titre que le premier EP de SODOM est en grande partie responsable de la scène black metal la plus primitive et bestial actuelle. Musicalement, HOLOCAUSTO tire principalement ses influences du Haunting The Chapel de SLAYER ( "Campo De Exterminio", "Scoria" ) ainsi que du Bestial Devastation de SEPULTURA ( "Forças Terroristas" ). Voici donc un album extrêmement brutal et dérangeant à ne pas mettre entre toutes les oreilles ni entre toutes les mains; la pochette représentant un juif se faisant bouffer par le chien d'un SS étant assez explicite ... A ce propos, il faut savoir que HOLOCAUSTO est devenu un groupe de gays, reniant totalement son passé, mais pas au point de rééditer cet album, sachant qu'il est devenu culte, pour se faire du pognon ... Pour la réédition 2003, nous avons donc droit à un petit commentaire sur la pochette disant " que le groupe n'a jamais été nazi ... que c'était de la provocation ... bla bla bla ..." et toutes les croix gammées ( sur le brassard du SS, ainsi que sur celui d'un des membres du groupe ont été effacées. Bande de traîtres !
 
Avatar de l’utilisateur
I.W.
Centurion
Centurion
Messages : 655
Inscription : 22 janv. 2008 11:47

Re: Qu'écoutez-vous en ce moment (Part. IV) ?

02 juil. 2009 09:56

Image
Occidens - Glorification of the Antichrist
Tu aime la guerre? Le gros Black qui tache?
Bon alors enfile toi ce skeud de Occidens, groupe Chilien plutôt jeune et qui possède une hargne qu'ils arrivent tres bien a faire ressentir a leur auditeur tout au long des 37 minutes que dure cet album. (avec la demo en bonus) Un Black Metal véloce (surtout au niveau de la batterie) les morceaux ne durant pas bien longtemps. Le problème c'est que tout ca manque de variété tout au long de l'album, peu de morceaux ne se distinguant réellement des autres (sauf le 5eme qui est vraiment énorme). Un cd sympathique qui passe donc plutôt bien, surtout si l'humeur est appropriée, mais a mon avis le groupe doit tout démolir en concert!

http://www.myspace.com/occidenswarfront
 
Mens Insalubris

Re: La scène sud-américaine

18 avr. 2011 21:53

Je me demandais, si le sujet existait déjà, et vraiment Poctchrist est un labyrinthe !

Cette scène est vraiment riche et ancienne, et contrairement à une idée très répandue, elle n'a rien à envier à la scène nordique que ce soit au regard de son ancienneté comme de sa qualité.


Je n'ai vu mention nulle part de l'excellent et ultra violent MORBOSIDAD ! Un des groupes de Black/Death qui m'a le plus fait vibrer dans son genre ! Avec entre autre l'excellent "Profana la Cruz del Nazareno"

Image

http://www.youtube.com/watch?v=UvxfbH2YAk4
C'est primitif, ça sent le sang et la merde ! Et ça a franchement des couilles !



Dans le genre y'a aussi KULTO MALDITO avec son "Alkohol y Metal Hasta Sangrar!!!"

Image

http://www.youtube.com/watch?v=aMOviRTh ... re=related
Là aussi c'est old-school et crado mais ça sonne bien ! Le chant en espagnol est vraiment excellent je trouve ! Enfin, en tout cas, ça me parle vu que je le pratique couramment.

J'aime vraiment ce type de groupes qui pratiquent un BM old-Schol et racé, un brin death, un brin thrashy. on peut sans doute parler de mon second genre de prédilection après le pagan.
 
Avatar de l’utilisateur
Sakrifiss
Légat de légion
Légat de légion
Auteur du Sujet
Messages : 5518
Inscription : 01 juin 2007 18:57

Re: La scène sud-américaine

19 avr. 2011 02:53

Tu fais bien de remonter ce topic pour me donner l'occasion de corriger le "plat plat plat" a propos de YAOTL MICTLAN...
L'album de 2010 est excellent, un pur plaisir !
 
Mens Insalubris

Re: La scène sud-américaine

19 avr. 2011 12:07

Oui je confirme ! Une très bonne découverte en ce qui me concerne ! Mais curieusement je ne trouve pas les précédents si plats que ça...
J'en ai déjà parlé quelques fois, mais je recommande aussi le groupe CORUBO (brésil) qui fait dans le Pagan Black Amazonien, c'est assez inédit comme concept.
 
Jankowitch
Légat de légion
Légat de légion
Messages : 1369
Inscription : 25 août 2009 10:40

Re: La scène sud-américaine

07 janv. 2013 15:01

Je viens de découvrir un groupe totalement génial, GEVURAHEL, du black metal Argentin.
C'est bien apocalyptique et violent, des morceaux longs et inventifs, une ambiance complètement occulte, un chanteur complètement possédé (paroles en Espagnol à l'appui), bref ça tue! Les fans de S.V.E.S.T. et groupes du même genre apprécieront à coup sûr.
Ils ont sorti un album en 2008, Un Obscuro Ego Celestial, qui apparemment n'a jamais vu le jour sous format physique... Je trouve ça vraiment incroyable vu la qualité du truc!
 
Avatar de l’utilisateur
Sakrifiss
Légat de légion
Légat de légion
Auteur du Sujet
Messages : 5518
Inscription : 01 juin 2007 18:57

Re: La scène sud-américaine

09 mars 2013 17:31

J'ai trouvé pas mal d'albums récemment.
Là je suis avec GRIM SKOLL, qui est mexicain, mais fait dans le pagan ambient très cheap. J'adore la simplicité, mais là, c'est trop mauvais...
 
Avatar de l’utilisateur
HellMoon
Centurion primipile
Centurion primipile
Messages : 784
Inscription : 02 sept. 2013 19:12

Re: La scène sud-américaine

30 juil. 2014 17:53

MIASTHENIA, groupe de Pagan/Melo Black Brésilien de bonnes qualité évoquant le Paganisme Sud-Américain ce qui change du Paganisme Slaves/Européen et de temps en temps ça ne fait pas de mal de changer..
MIASTHENIA - Taqui Ongo
Quand la tristesse et la colère atteignent leur paroxysme dans votre tête, il n'y a plus que la violence de la musique pour vous calmer.
 
Avatar de l’utilisateur
Vilosophe
Légat de légion
Légat de légion
Messages : 2640
Inscription : 16 juin 2008 20:20

Re: La scène sud-américaine

25 juil. 2017 08:23

SELBST - Selbst (2017)

Image

Sorti sur le label roumain Sun & Moon Records, ce premier véritable album du duo originaire du Venezuela (et désormais basé au Chili) de SELBST a tout d'un classique instantané. Du black metal atmosphérique de haute volée avec des vocaux haineux bardé de quelques riffs mémorables...



Hails.
Jugend by my feet
Solution in my hand
Europa on my shoulders

http://rateyourmusic.com/~Vilosophe
 
Avatar de l’utilisateur
Vilosophe
Légat de légion
Légat de légion
Messages : 2640
Inscription : 16 juin 2008 20:20

Re: La scène sud-américaine

26 juil. 2017 23:58

LLUVIA - Enigma (2017)
Bon profitez-en pendant qu'il est encore temps, car le mec de LLUVIA (un one man band mexicain) a laissé un message à l'intérieur de cet album pour demander que sa musique ne soit pas diffusée sur les internets, du coup, pas mal de fanboys disent que c'est pas bien de mettre ça sur youtube et mettent des "pouces en bas" (oui c'est terrifiant) afin de montrer qu'ils sont l'élite. Sinon le disque ? Excellent black metal atmosphérique (peut-être un peu trop long ou voire pas assez pour certains), malgré quelques passages ambient un peu pète couilles.
Jugend by my feet
Solution in my hand
Europa on my shoulders

http://rateyourmusic.com/~Vilosophe
 
Avatar de l’utilisateur
Vilosophe
Légat de légion
Légat de légion
Messages : 2640
Inscription : 16 juin 2008 20:20

Re: La scène sud-américaine

13 août 2017 14:40

LORD BLASPHEMATE - Lucifer Prometheus (2017)

Image

Quatrième album des brésiliens en un quart de siècle dans une veine black/death mélodique/symphonique. Quelques éléments superflus ici et là, mais globalement un très bon disque avec quelques solis heavy et nappes de synthés rappelant par moments la scène grecque. A réévaluer dans un futur proche...

Jugend by my feet
Solution in my hand
Europa on my shoulders

http://rateyourmusic.com/~Vilosophe
 
Avatar de l’utilisateur
Vilosophe
Légat de légion
Légat de légion
Messages : 2640
Inscription : 16 juin 2008 20:20

Re: La scène sud-américaine

01 oct. 2017 13:27

NARBELETH - Indomitvs (2017)
Nouvelle sortie chez Folter Records de la part ce one man band nous provenant de La Havane, Cuba. Oui c'est plutôt rare et c'est important de le signaler. Ce quatrième opus (en quatre ans !) ne brille pas certes par son originalité, mais ce trve black de possédé évoquant les aïeux Judas Iscariot ou Taake vous prend carrément aux tripes.
Jugend by my feet
Solution in my hand
Europa on my shoulders

http://rateyourmusic.com/~Vilosophe

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot]