WINDSWEPT

Visionaire

Un seul album en 2017 a suffi à ce nouveau groupe pour s’affirmer sur la scène. Il est vrai qu’avec le passif des trois membres du groupe, cela n’était pas bien compliqué. Ça l’était encore moins lorsque l’on sait le niveau de l’album précédent qui n’avait comme seul défaut que d’être trop court. On ne s’étonnera donc presque pas que celui de l’année suivante n’atteigne pas les vingt-huit minutes.

Cette courte durée est divisée en deux titres. Cela ne révolutionne donc pas l’habitude des membres de DRUDKH, mais contraste avec la durée bien plus courte des morceaux du précédent album. Et pour cause, on est clairement plus sur du DRUDKH que sur du WINDSWEPT : les titres sont mid-tempo (rien à voir avec le premier album !), très atmosphériques, avec une direction mélodique donnée comme d’habitude par les guitares et un aspect cyclique, linéaire qui s’étire.

Le résultat est là : les deux morceaux sont intéressants, bien réalisés, suivant une construction mélodique claire, sans fioritures et avec finalement peu de relief, mais suffisamment pour retenir l’attention de l’auditeur. La linéarité classique du genre n’a rien de gênant, moteur d’une efficacité mélodique toute à fait agréable.

Le concept change de l’album précédent, orienté Nature. Alors bien sûr, comme toujours chez DRUDKH, on n’est jamais bien loin du nationalisme et de la Nature, mais cette fois-ci avec une préférence pour le second thème, avec un petit côté sombre en plus. La pochette ferait presque penser à un Evil Dead pour les plus imaginatifs des auditeurs. Le livret de douze pages expose ainsi des portraits sur fond de murs décrépis, mettant en avant le passé des terres slaves à n’en point douter (l’absence de paroles et les titres, les quelques allusions, n’aident pas trop à s’en convaincre). L’ensemble est bien fait et l’ambiance atmosphérique correspond au concept.

La durée est encore un facteur négatif, mais la qualité est au rendez-vous pour un album finalement bien plus proche des vieux DRUDKH que du précédent album de WINDSWEPT. C’est un peu dommage en soi mais reste toujours très bon à prendre !


par Baalberith, le 11/06/2018

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Le 14/06/2018 à 11:06:31

Je confirme, différent du premier album (que je trouvais tout plat), donc ça me parle bien plus ! Bon retour.

Le 14/06/2018 à 12:06:19

Tout le contraire pour moi, je trouve cet EP bon, mais un peu faiblard, alors que j'ai adoré l'album.

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

EMPEROR - In The Nightside EclipseTHROES OF DAWN - Dreams Of The Black EarthTHROES OF DAWN - Binding Of The SpiritSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ASTARTE - Rise From WithinASTARTE - Quod Superius, Sicut InferiusVORDVEN - Towards The Frozen StreamsTHYRFING - Valdr GalgaMORGUL - Lost In The Shadows GreyMORGUL - Parody Of The MassLUNAR AURORA - Ars Moriendi

D'autres albums d'ambiance Nationaliste recommandés

ARSAIDH - RootsFORTERESSE - Crépuscule d'OctobreAUTARCIE - Retour en crasseASKIVAL - EternityAUTARCIE / BAISE MA HACHE - Ultra-RuralASMUND - Will

Partager cette chronique

Autres chroniques