WINDRIDER

To New Lands...

Du bm viking et folk chez les Britanniques ça existe ? Et bien oui, et ma foi plutôt bien réussi. Entre EQUILIBRIUM et FINSTERFORST, en moins professionnel, violent et technique, ce jeune one-man-band presque inconnu nous offre après un premier EP intéressant, un premier album d'une qualité indéniable ! Si l'on devait n'avoir qu'un groupe de référence en tête pour qualifier la musique de WINDRIDER, ce serait indéniablement THYRFING sur ses premiers albums.

Dès l'intro, le ton épique et nordique est donné : c'est inspiré et maîtrisé. On voyage sur notre petit drakkar et c'est parti pour quelques contrées viking perdues. Les influences sont évidentes, WINDRIDER ne prétend pas innover et à dire vrai on s'en moque un peu. On retrouve des passages d'accordéon à la FINSTERFORST (ou plus personnels, comme sur le début du 3e morceau) et de violons, mélangés à une mise en scène qui fait penser au dernier BLACK MESSIAH (2009) qui se déroulent progressivement au fil des morceaux dans un black assez dynamique mais qui reste peu rapide et violent (qui préfère donc utiliser les subtilités des mélodies "tempérées"), servi par un son et une voix de qualité. A noter que la construction musicale est vraiment de qualité, bien que ne jouant pas sur la complexité : elle est plutôt variée, avec pas mal de breaks et de rebondissements, toujours avec un effort certain pour l'ambiance. Cela permet d'offrir quelques bons passages aux claviers avec samples et ambiance, qui rappellent presque quelques BO de films, et un peu de narration ou de voix claires et de chœurs. Encore une fois, le concept est très bien mis en avant et on ne va pas s'en plaindre ! Terminons ce petit tour par le rendu des compos, qui encore une fois est au rendez-vous. On ne tutoie pas le divin comme dirait l'autre, mais en tout cas en ce qui concerne l'inspiration, c'est bien au-dessus d'une grande partie des productions signées depuis pas mal d'années. Voilà un point à noter. Ca fait plaisir de pouvoir encore écouter des groupes qui ne font pas passer la technique et le professionnalisme formel avant tout pour signer sur quelque gros label édulcoré !

Quel reproche pourrait-on faire alors ? En poussant un peu (beaucoup à mon avis !), peut-être des claviers un peu trop présents pour le style. Rien de rédhibitoire, surtout pour ceux qui aiment les claviers, mais on aurait aimé quelques riffs incisifs et efficaces de temps à autres. De plus, il faut avouer qu'au sujet des guitares, la technique générale est assez juste, même si elle ne rebute pas l'auditeur fan du style. N'allons pas gâcher notre plaisir, c'est tout à fait passable et ça ne doit pas vous empêcher d'apprécier ce bel album à sa juste valeur.

Ah oui, dernière précision et de taille : à l'heure où cette chronique est publiée, cet album n'est pas encore disponible à l'achat, ni en CD-R, mais téléchargeable en attendant.  Espérons vivement qu'un label se décidera à signer ce très bon opus, qui de surcroît fait 1 heure !

par Baalberith, le 01/09/2010

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

MOONSORROW - V: HävitettyEQUILIBRIUM - Turis FratyrMIRZADEH - The Creatures Of LoviatarLIMBONIC ART - Moon In The ScorpioBLOOD STAINED DUSK - Black Faith InquisitionPENUMBRA - EmanateTVANGESTE - Damnation Of RegiomontumLOVE LIES BLEEDING - S . I . N .HORTUS ANIMAE - Waltzing MephistoESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...ANOREXIA NERVOSA - Redemption ProcessCHTHONIC - Mirror of Retribution

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

ORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoOLD WAINDS - NordraumNOCTEM CURSIS - Nocturnal FrostHAGL - IrminsulDEMONAZ - March of the NorseMISTUR - AttendeGOATMOON - Stella PolarisANGANTYR - UlykkeANGANTYR - ForvistANGANTYR - SvigSATANIC WARMASTER - FimbulwinterMORRIGAN - Headcult

Partager cette chronique

Autres chroniques