WINDIR

1184

Après le trop sublime Arntor, inutile de dire que j'attendais cet album avec une impatience démesurée ! Eh bien force est de constater que j'en ai eu pour mon attente ! Certains ont été un peu déçus par cet opus qui montre quand même une certaine évolution musicale acquise depuis trois ans par un groupe composé maintenant de 6 musiciens au lieu d'un plus des sessions. 
Cet album a été enregistré au mythique Akkerhaugen, ce qui ne peut qu'être positif pour la production, à la fois claire et agréable, qui convient très bien au style pratiqué.

En revanche, le soliste s’exprime moins, pour laisser une place plus importante au clavier, utilisant parfois des arrangements un peu new-age à la Jean-Michel Jarre (comme sur la fin du dernier morceau). Certes les guitares sont plus que jamais expressives avec des trio remarquables en plusieurs endroits, mais la guitare soliste qui était si bien mise en avant dans l'album précédent, ne se retrouve plus vraiment ici...

Quant au batteur, on peut lui reprocher une certaine linéarité, mais il reste plutôt bon dans l'ensemble.
Si la densité musicale est moindre, la complexité se fait ressentir de manière grandiose notamment dans le jeu de guitares, et avec les ajouts d'accordéon et de synthé, tout au long de l'opus.
Quant à la voix, elle est toujours plus belle et puissante !!!
Le visuel est magnifique, mais le livret manque un peu de richesse pour être parfait. La pochette est très expressive, fidèle au concept, et très bien peinte.

Malgré la véritable évolution musicale qui peut être constatée, le concept n'a pas perdu de son sens, et reste ancré dans un viking convaincant. On peut cependant s'étonner de ce côté "spatial" qui intervient toujours par moments, et ne colle pas toujours très bien au concept. Mais cet aspect fait aussi partie de la marque de fabrique de WINDIR, au même titre que l'utilisation des choeurs et de l'accordéon.

Le rendu général est inférieur à Arntor (mais était-il seulement possible de s'approcher de la perfection d'Arntor ?) mais les compos sont toujours superbes, avec une multitude de passages de pur génie, à l'exemple des passages avec trois guitares (comme dans le 4e morceau).
Seuls les deux premiers morceaux reflètent parfaitement le second album, le reste témoigne plus d'une nouvelle voie empruntée...

Bref, comme OBSIDIAN GATE, WINDIR a su confirmer son génie, bien qu'à l'image du deuxième album d'ANOREXIA NERVOSA, il y ait une baisse logique après le précédent album qui est une merveille (mais la différence est cependant moins flagrante qu'entre le premier et le deuxième album d'ANNO). 

Cet album est donc indispensable pour tout fan de black atmo et mélodique !!

par Baalberith
Le 28/03/2009

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

DARKENHOLD - Memoria SylvarumDER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreASMUND - WillGOATMOON - Stella PolarisENISUM - Arpitanian LandsARKONA (POL) - LunarisBELENOS - KornôgBELENOS - L'ancien TempsVELDES - Ember BreatherCELTEFOG - Sounds of the Olden DaysFRIGORIS - Nur ein Moment...FORTERESSE - Thèmes pour la Rébellion

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

WINDIR - ArntorWINDIR - LikferdMANEGARM - Nordstjarnans TidsalderMANEGARM - Havets VargarMOONSORROW - Suden UniMOONSORROW - Voiamasta Ja KumiastraMOONSORROW - KivenkantajaTHYRFING - Valdr GalgaHELHEIM - Av Norron AettENSLAVED - EldFALKENBACH - Ok Nefna Tysvar TyNYDVIND - Eternal Winter Domain

Partager cette chronique

Autres chroniques