VSPOLOKH

Sorrow of the Past

Après une démo en 2005, le groupe russe de VSPOLOKH sort ici son premier album. Près de 49 minutes de Black Metal mélodique slave tout droit venu du sud de la Sibérie, évidemment chanté dans la langue de Tolstoï, et bénéficiant d'une production à la hauteur.

Rien de bien original pour cet opus, mais l'ensemble est bien racé, et touche juste. Voilà un Black Metal mélodique, basé sur des riffs et des structures classiques, qui accroche avec une base qui rappelle parfois des riffs de l'école finlandaise orthodoxe (il suffit par exemple d'écouter le deuxième morceau pour s'en convaincre), parfois ceux de l'école mélodique de l'Est. Le rythme général n'est d'ailleurs, ici non plus, pas très effréné, mais suffisamment rapide pour proposer des morceaux assez entraînants qui évite tout endormissement de l'auditeur peu enclin à cette musique. Sans faire du Pagan, musicalement parlant, le trio sibérien parvient à nous offrir un style assez personnel et marquant, tout à fait bien maîtrisé, au sein duquel les ajouts de flûte et de guitare sèche sont plutôt bien venus, au bon moment. La clarté de la production ne joue d'ailleurs pas en leur défaveur, car elle n'interdit pas une bonne mise en scène de leur concept, nous y reviendrons. Pas de surenchère, pas de démonstration technique alors que les instruments sont loin d'être mal exécutés (bien au contraire) : juste une musique intègre bien exécutée avec une voix à la DRUDKH, jouée qui plus est par des membres visiblement assez jeunes. Il ne leur manque donc finalement qu'une inspiration plus marquée, car si tous les morceaux ont leur lot de rendu intéressant, aucun morceau (et trop peu de passages) ne ressort vraiment.

Bon point pour le visuel : certes la pochette est un peu naïve, comme le derrière d'album, mais le livret est bien fichu, avec une belle homogénéité de tons bleu-gris sur fond de paysages forestiers et de bois, qui siéent bien au concept païen slave mis ici en avant. Ce dernier est d'ailleurs bien ressenti dans leur musique, surtout grâce au chant russe et aux ajouts de flûte.

Voilà un bon album de Black mélodique aux forts accents slaves qui plaira sans hésiter aux fans de la scène pagan de l'Est aujourd'hui bien remplie...

par Baalberith
Le 30/01/2013

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdGRAVEWORM - When Daylight's GoneCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornMEPHISTOPHELES - Songs Of The Desolate OnesDAWN - Slaughtersun - Crown of the TriarchyALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeNEGATOR - Old Black

D'autres albums d'ambiance Slave recommandés

NOKTURNAL MORTUM - NeChristDUB BUK - Idu Na WyNOKTURNAL MORTUM - WeltanschauungNOKTURNAL MORTUM - The Voice of SteelBAGATUR - Skazanie Za Drevnobulgarskoto VelichieTEMNOZOR - Horizons...ZGARD - ContemplationSVARGA - Spirit of the LandASMUND - Песнь кровиGNIEU - In the Vortexes of Existence AwarenessARKONA (RUS) - Ot Serdca K NebuWĘDRUJĄCY WIATR - O turniach, jeziorach i nocnych szlakach

Partager cette chronique

Autres chroniques