TYRANN

Shadows of Leng

Petit rappel afin de mieux cerner ce premier album de TYRANN : le groupe a été fondé en 2002 par Draugluin alors qu’il était encore guitariste du regretté TSJUDER. Cependant il aura fallu que ce dernier splitte pour que les choses sérieuses commencent. Draugluin a gardé son camarade batteur Anti Christian et a appelé en renfort le bassiste expérimenté Seidemann (1349 et DEN SAAKALDTE entre autres).

A l’annonce de la sortie de ce premier album de TYRANN, deux questions sont venues en tête à tous ceux qui regrettaient TSJUDER :
1. Allait-on retrouver la même musique, et surtout au même niveau ?
2. Qui sortirait gagnant de la comparaison avec KRYPT, l’autre groupe formé par d’ex-TSJUDER (Nag et Desecrator) ?

Pour la musique, oui, c’est bien dans la même veine. Un black hargneux et sans artifices au son ronflant et écorché… du « Trve Norvegian Black Metal » comme sait en faire GORGOROTH. Et ma foi, TYRANN s’en sort très bien. Les compos ne laissent aucune place aux sentiments les plus faibles et assènent leur haine à chaque riff. Les neuf titres se succèdent avec efficacité grâce aux efforts de variations dans un même morceau (« Black Moon » qui commence petitement pour partir dans un déluge de violence) et des blasts de malades (« Soulburner »). Le dernier titre de 11 minutes est une belle conclusion qui ne cesse de freiner et repartir de plus belle, rendant fou l’auditeur qui se demande quand la lutte prendra fin.

Cet album est donc une suite logique de TSJUDER, mais qui évite la redite. Du coup l’album enterre son adversaire KRYPT qui a trop joué la sécurité ennuyeuse. Mais attention, il reste des points négatifs tout de même comme quelques longueurs sur « Trial by Fire » ou « Hellridden », ainsi que l’inutilité du faible et court « Shub-Niggurath » (1.46mn).

Mais si vous avez un besoin pressant de titres qui dépotent, TYRANN fera l’affaire sans aucun problème.

par Sakrifiss, le 30/03/2009

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal brutal recommandés

1349 - HellfireMARDUK - FrontschweinDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignAOSOTH - IV - Arrow in HeartENSLAVED - BlodhemnCRYSTALIUM - De Aeternitate CommandoHANDFUL OF HATE - You Will BleedTSJUDER - Legion HelveteHOLDAAR - Year 120-thHAGL - IrminsulFOLGE DEM WIND - Inhale The Sacred PoisonN.K.V.D. - Vlast

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

EMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskEMPEROR - In The Nightside EclipseTAAKE - Nattestid Ser Porten VidOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightOBSIDIAN GATE - The Nightspectral VoyageSETH - Les Blessures de L'AmeSETH - By Fire, Power Shall Be...ARTHEMESIA - Deus-IratusDIMMU BORGIR - StormblastLUNAR AURORA - Ars MoriendiMISTELTEIN - Rape In Rapture

Partager cette chronique

Autres chroniques