TROLL

Neo-Satanic Supremacy

 2010... nous entrons dans une nouvelle décennie. Nul ne sait encore ce qu'elle nous réservera du point de vue du BM et on se demande même si la scène peut encore nous surprendre et voir de nouveaux sous-genres apparaître. Surtout que la tendance actuelle est au retour en arrière. Bien sûr, il y a eu le tant attendu BURZUM, mais pas mal de groupes reviennent après une longue absence : BORKNAGAR, RAGNAROK, NAZXUL... ou encore TROLL.

TROLL est un nom qui ne parlera qu'à ceux qui ont au moins 10 ans de BM dans les pattes, parce qu'ils n'ont rien sorti depuis 2001. Enfin, "ils", c'est plutôt "il" à l'origine car ce projet est né grâce à l'un des noms qui m'a le plus marqué dans mes débuts dans le black : Nagash. Certains retiennent surtout son passage à la basse dans la bonne période de DIMMU BORGIR (1996-1999), moi je suis plus fan de ce qu'il a fait au sein de COVENANT / THE KOVENANT, un BM où les claviers et voix féminines étaient bien incorporées.

Pour TROLL, il a toujours été totalement libre et le premier album de 1996 était son oeuvre personnelle, faite complètement seule. Puis peu à peu, l'effectif a grossi, atteignant 5 personnes sur le troisième album de 2001. Mais celles-ci n'étaient là que pour servir le maestro, et n'ont jamais eu beaucoup d'influence sur la musique. La preuve en est que sur ce 4ème album, le ménage a été fait et que ce sont 4 nouveaux gus qui l'accompagnent. C'est sûr qu'en 9 ans, de l'eau a coulé sous les ponts, et que personne ne s'attendait à ce que le groupe refasse surface.

Et bien c'est chose faite, et la première bonne surprise, c'est que Nagash a remis la main sur le micro, nous infligeant des vocaux haineux bien dans le ton. Ils collent parfaitement à la musique qui ne ressemble pas vraiment au vieux TROLL, mais surtout aux anciens COVENANT et OLD MAN'S CHILD. Nagash parvient à nous sortir des titres que Galder ne sait plus nous offrir. Je pense surtout à "Hvor Tåken Ligger Så Trist Og Grå", puis "Burn the Witch" et "Mørkets Skoger" qui sont rapides, agressifs, et constamment soutenus et mis en valeur par des mélodies au clavier. Sur ces titres, les claviers prennent de la place, mais ne sont pas grandiloquents, m'empêchant d'utiliser le terme de metal sympho, même si c'est une case pratique pour les décrire. Evidemment, ça rappelle aussi beaucoup Stormblast ou Enthrone Darkness Triumphant avec des structures qui ne sont pas très compliquées et tournent autour d'un schéma bien simple de couplet / refrain / quelques breaks, mais c'est un réel plaisir de replonger plus de 10 ans en arrière. Surtout que la production aussi n'en fait pas trop. Elle est idéale pour le style.

Les trois premiers titres et le dernier ("Til Helvete Med Alt", "Alt for Satan", "Gå Til Krig", "The Age of Satan") sont aussi efficaces, mais les parties de clavier sont moins jouissives, moins marquantes. Le petit point négatif concerne "Neo-Satanic Supremacy" et "At the Gates of Hell", deux morceaux très courts de moins de 3 minutes qui ont plus d'accents death à cause des mélodies au clavier moins mises en avant, et une ressemblance avec du vieux HYPOCRISY pour le coup. Ils n'apportent rien à l'album, ou alors juste de l'agressivité qui n'était pas nécessaire.

En tout cas, si comme moi, vous ressentez une nostalgie de cette époque qui semblait révolue, il faut absolument vous procurer cet album, qui est un trésor pour son travail à l'ancienne. Les compositions sont inégales, mais très honnêtes. Le BM est peut-être en train de se mordre la queue en revenant en arrière, mais si ça permet d'avoir de bonnes surprises comme ici, pourquoi pas.

par Sakrifiss, le 26/04/2010

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal symphonique-orchestral recommandés

GRIEVANCE - The Phantom NovelsBAL-SAGOTH - The Chthonic ChroniclesBAL-SAGOTH - Starfire Burning Upon the Ice-Veiled Throne of Ultima ThuleCHTHONIC - Takasago ArmyROTTING CHRIST - AealoCARACH ANGREN - Death Came Through a Phantom Ship NAZXUL - IconoclastCHTHONIC - Mirror of RetributionESPHARES - Par delà le fleuve de la mort...BLOOD STAINED DUSK - Black Faith InquisitionMIRRORTHRONE - GangreneART NOIR - Symphonies Funèbres

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

RIENAUS - SaatanalleCAEDES CRUENTA - Skies DaimononPLAGA - Magia Gwiezdnej EntropiiPLAGA - Pożeracze SłońcCHAOS INVOCATION - Black Mirror HoursFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorFALLAKR - LVCAMON - The WorshipTHROMOS - HauresBLASPHEMY - Fallen Angel of DoomSARKRISTA - The Evil IncarnateINQUISITION - Into The Infernal Regions Of The Ancient Cult

Partager cette chronique

Autres chroniques