TRNA

Lose Yourself to Find Peace

Un an après leur bon premier album, le trio de Saint-Pétersbourg revient avec son second album. Le jeune groupe russe suit les traces de Pattern of Infinity sans changer vraiment de style et avec une réussite similaire, voire meilleure.

Ainsi, encore une fois, il s’agit d’un Black atmosphérique et mélodique instrumental (donc sans voix), organisé sur la base de morceaux longs, même très longs ici : il n’y a que deux morceaux d’une vingtaine de minutes. Les influences Rock sont plus présentes qu'avant, sans être omniprésentes. Elles bénéficient d’une bonne construction et d’une maîtrise presque sans faille du style : le boulot formel est en effet de qualité, avec beaucoup de breaks, de changements de rythmes et de rebondissements, sans que jamais cela ne jure.

Sur le plan du rendu musical, la qualité est également au rendez-vous. Pas de grand moment certes, mais aucun faux-pas et aucun temps mort. On peut regretter l’absence d’une bonne voix Black, mais impossible de ne pas reconnaître le talent instrumental développé ici. C’est en effet à la fois bien réalisé, agréable et subtil.

Visuellement, c’est le strict minimum, autoproduction oblige : un simple digipack en triptyque, sans livret. L’ensemble bénéficie de belles couleurs noir-bleu-blanc, présentant la surface des écorces d’un arbre. C’est homogène, certes, mais ça ne présente pourtant pas un grand intérêt. Côté ambiance, c’est l’aspect mélancolique qui prime, bien que le concept soit très flou. Les atmosphères étant bien présentes, cela reste donc crédible.

TRNA, c’est à bien des égards le LEECH du Black Metal, dans les bons moments de ce dernier. Si on aime le style, c’est à coup sûr une excellente découverte !


par Baalberith, le 21/05/2018

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Rock Metal recommandés

TRNA - EarthcultMARUNATA - RéminiscenceFALAISE - My Endless ImmensityDEADWOOD - Picturing a Sense of LossLIFELOVER - PulverIN LUNA - Forgotten LivesDEAFHEAVEN - New BermudaSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidLANTLOS - Lantlôs

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

PROPAST - Věstnik PreispodnjiSAD - Abandoned and ForgottenSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidCENDRES DE HAINE - Nihil MirariNOX ILLUNIS - In Sideris PenumbraEPHELES - Je Suis AutrefoisSENTIMEN BELTZA  - Zulo beltz eta sakon honetanOWL'S BLOOD - Cold Night of MeditationBLOOD STRONGHOLD - From Sepulchral Remains...MORTIFERA - IV: Sanctii tristhessBAISE MA HACHE - Le Grand SuicideSVIKT - I Elendighetens Selskap

Partager cette chronique

Autres chroniques