THYRGRIM

Monument

THYRGRIM existe depuis 2005 et n'en est pas à son premier essai en ce début des années 2010 : il s'agit en effet du 3e album, après avoir débuté logiquement par une démo : Kältetot. Monument, dont le nom à lui seul sonne comme une démonstration de puissance, représente donc en quelque sorte une certaine démonstration d'expérience pour ces deux Teutons dont l'activité musicale semble se réserver qu'à ce groupe seul.

Musicalement, THYRGRIM donne le ton dès le premier morceau, en offrant un Black Metal assez conceptualisé, mais qui n'est pas encore assez racé pour être véritablement qualifié de Black Metal pagan et qui reste d'ailleurs un peu trop mou et commun. Les structures, finalement assez classiques, offrent certes quelques breaks et des passages calmes intéressants, mais manquent de moments marquants, de réels rebondissements. Les contrastes sont trop légers, les mélodies généralement pas assez visibles. Le principal problème reste encore l'inspiration. Sans être absente, elle est bien trop timide. Le 5e morceau fait figure de morceau phare de l'album, avec une ligne mélodique directrice très agréable, mais qui aurait pu facilement être agrémenté de riffs plus accrocheurs. Il est peut-être à mettre au même niveau que le 7e morceau, lui aussi se détachant du reste de l'album grâce à sa mélodie de base, à la guitare sèche (voilà bien quelque chose à exploiter davantage) ou non. A côté, on remarquera plusieurs passages à vide, avec une voix assez mauvaise trop mise en avant. Celle-ci, mal maîtrisée, peut en effet devenir agaçante après quelques dizaines de minutes.

Hors musique, l'album bénéficie d'une belle pochette, mais qui est reprise sous différents angles sur le reste de tout le visuel. C'est bien dommage de ne pas avoir un peu plus de travail à l'intérieur du livret qui exploiterait un concept païen assez facile à mettre en œuvre pour impacter sur le lecteur et l'auditeur. Heureusement, l'ambiance reste crédible, même si elle méritait un peu plus de subtilité.

Les Allemands n'en sont pas à leur premier essai en matière de Black Metal païen, on a en tête un groupe comme ODAL dans un style un peu plus pagan ; THYRGRIM s'annonce comme une valeur intéressante à condition de personnaliser un peu plus leur musique et de s'accrocher sur quelques mélodies plus visibles...

par Baalberith, le 19/05/2012

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

SOL SISTERE - Unfading Incorporeal VacuumGRIFT - ArvetGRIFT - SynerANGELSCOURGE - Seraph ImpalerNUMENOREAN  - HomeENISUM - Arpitanian LandsARKONA (POL) - LunarisVELDES - Ember BreatherCELTEFOG - Sounds of the Olden DaysVINDLAND - Hanter savetSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierWIEGEDOOD - De doden hebben het goed

D'autres albums d'ambiance Païenne recommandés

KERMANIA - AhnenwerkORTHANC - L'amorce du DéclinCAVERNE - Aux Frontières du MondeNECROPOLE - OstaraCAVERNE - Chants des Héros OubliésPAGAN BLOOD - Lords of the SeasBILSKIRNIR - Wotan RedivivusETERNUM - Veil of Ancient DarknessFHOI MYORE - Fhoi MyoreHAVUKRUUNU - HavulinnaanKRODA - SchwartzpfadARCKANUM - ÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞÞ

Partager cette chronique

Autres chroniques