THYRFING

Urkraft

Il faut bien que le talent se tasse. C'est le cas ici, même si le tableau n'est pas si sombre finalement...

THYRFING montre en effet pour la première fois un manque d'inspiration, de talent, ce qui est un comble dans la discographie du groupe (car si la technique n'a jamais était superbe, ça n'a jamais été le cas des compositions !) : on passe les morceaux les uns après les autres sans accrocher vraiment, sauf à quelques moments. Bon, ne dramatisons pas, mais quand même. La présence des synthé s'est bien amoindrie (il est presque purement folklorique sur cet album) alors que c'était (et on s'en rend compte à présent) la vraie valeur du groupe ! Lorsqu'il est là, ça va mieux et c'est bien le claviériste qui relève le niveau de l'album. Il y a donc une déception par rapport à Valdr Galga question technique : plus primaire, plus répétitive. Il y a toujours de bons riffs, mais c'est tout. Les musiciens ne me paraissent pas très motivés et ne font pas éloge de leurs instruments, c'est bien dommage... Ils ne sont pas moins bons que l'album précédent, mais comme le synthé est moins présent et qu'ils misent plus sur les guitares, ça nécessite plus de travail et de technique de la part de celles-ci, ce qui n'est pas le cas... Par contre pour ce qui est des structures, ça reste similaire. Pas mal de breaks et des transitions, des efforts de variété de structure au niveau des guitares et du synthé qui se reflète sur les compos.
Ca manque également de violence, de haine et de rapidité (remarquez THYRFING n'a jamais été vraiment bourrin, mais là) au point que l'ensemble fait plutôt mou. Ca ne gêne pas trop le concept, remarquez, mais le manque de synthé nuit un peu. C'est dommage, car avec le petit côté folklo, l'album s'était engagé sur une voie encore plus viking qu'avant !
Deux points vraiment négatifs : outre la voix, c'est le visuel, qui n'est pas mauvais, mais trop stérile. Tout ce blanc ! Heureusement que la pochette sauve le tout.… Mais blanc ou pas, ça reste bien réalisé. Evoquons aussi la voix claire heavy abjecte, mais originale.

Malgré tout, ce n'est pas pour autant un mauvais album, il y a de bons passages (mélodies de guitares, passages folklo très agréables) et des plus mauvais, simplement THYRFING nous avait habitué à beaucoup mieux dans l'ensemble. L'album en lui-même reste un bon album.
Peut-être que ça arrive à certains groupes lorsque l'on attend trop d'eux ? C'est un peu dommage...

par Baalberith, le 01/11/2012

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ZGARD - ContemplationASGAROTH - Absence Spells Beyond. . .SETH - By Fire, Power Shall Be...LUNAR AURORA - Ars MoriendiANTI - The Insignificance Of LifeFEN - The Malediction FieldsDESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessTRYSKELLION - Sur Le Passage De L'AnkoùMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoWOLVES IN THE THRONE ROOM - Malevolent GrainEMYN MUIL - Túrin Turambar Dagnir GlaurungaTHY LIGHT - Suici.De.pression

D'autres albums d'ambiance Nordique recommandés

WINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdMANEGARM - Nordstjarnans TidsalderMANEGARM - Havets VargarTAAKE - Noregs VaapenHIMINBJORG - Where Ravens FlyHIMINBJORG - In the Raven's ShadowMOONSORROW - Suden UniMOONSORROW - Voiamasta Ja KumiastraMOONSORROW - KivenkantajaMOONSORROW - V: Hävitetty

Partager cette chronique

Autres chroniques