THROMOS

Dematerialisation

2 ans après le bien bon Haures et 9 ans après sa première démo, le duo allemand de THROMOS revient avec un nouvel album de plus de 57 minutes de musique orthodoxe des plus classiques et toujours très bien faite.

Concrètement, quels changements ? La recette est la même, à savoir des morceaux entraînants et mélodiques, basés sur des riffs crus et ciselés et des structures épurées mais efficaces. Encore une fois, pas de véritable linéarité ni de passage à vide et le groupe se permet au contraire quelques passages plus calmes dans un rythme général plutôt soutenu pour le style. La différence se situe vraiment dans la présentation sonore, car on distingue une meilleure production, du moins un mixage plus abouti et un travail général plus précis avec une qualité instrumentale à la hauteur des meilleurs espoirs sur ce point. Le son est plus lisse, la voix peut-être plus en retrait et le style plus conventionnel, même si cela reste du Black orthodoxe (on n'est pas sur du DIMMU BORGIR je vous rassure !). A coup sûr les puristes seront déçus, mais ce serait oublier la qualité indéniable des compositions : chaque morceau possède sa bonne dose de mélodies suffisamment inspirées pour que ne l'on puisse les oublier facilement. Rien d'extraordinaire non plus, mais tout est là pour faire un album à posséder, surtout pour les fans.

Pas de révolution non plus au sujet du visuel : encore une fois nous avons le droit à un simple livret, certes cartonné, mais seulement 4 pages, avec un posing peu intéressant mais une pochette plutôt pertinente. Heureusement, on se rattrape sur l'ambiance générale qui est toujours d'une qualité plus qu'honorable. Le concept sombre et satanique est assimilable sans aucun souci.

Encore un bon album à se mettre dans les oreilles !

par Baalberith, le 16/09/2014

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Le 28/08/2016 à 18:08:19

Un album terrible sorti de nulle part, ou les joies de l'underground en somme. Le truc qui devrait évidemment plaire aux fanatiques de la scène finlandaise façon Satanic Black Devotion & co, et fatalement l'ombre de KRISTALLNACHT et SEIGNEUR VOLAND n'est pas loin. Vraiment à connaître !

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal orthodoxe recommandés

TAAKE - Nattestid Ser Porten VidARCKANUM - KostogherKHOLD - Mörke Gravers KammerSARGEIST - Satanic Black DevotionDEATHSPELL OMEGA - Si Monumentum Requires CircumspiceSHINING - I - Within Deep Dark ChambersFUNERAL MIST - SalvationPEST (Swe) - DauðafærðWÜRM - Demo '04KARGVINT - Once Killed SoulsTAAKE - ...DoedskvadCLANDESTINE BLAZE - Deliverers Of Faith

D'autres albums d'ambiance Satanique recommandés

ARMAGEDDA - Only True BelieversARMAGEDDA - Ond Spiritism - Djefvulens SkalderKAPEIN - GolgothaGLORIOR BELLI - Sundown (The Flock That Welcomes)HETROERTZEN - Flying Across The Misty GardensMELENCOLIAM - O Infinito Vale Da EscuridãoONE MASTER - Forsaking A Dead WorldZERVM - Nihil Morte CertivmCHADENN - ChadennARMAGGEDON - I.N.R.I. (I, Nazarene, Recognize My Impurity)CORPUS DIAVOLIS - RevoluciaOBSCURUS ADVOCAM - Verbia Daemonicus

Partager cette chronique

Autres chroniques