SETH

By Fire, Power Shall Be...

SETH fut l'un des premiers « grands groupes » de Black Metal français. Ce By Fire, Power Shall Be... est le premier véritable assaut des Aquitains après une première démo en 1996. Entre cet ep et le 1er album, le sublime Les Blessures de l'Âme, il existe un véritable fossé musical. Et pourtant, à écouter cette fin de siècle, on ne peut s'empêcher d'admettre que le groupe avait un grand talent et qu'il avait déjà trouvé sa voie !

En effet, dans cette musique simple et efficace où chaque chose est à sa place, on retrouve des claviers, des guitares et une batterie qui jouent sur le même plan, au sein d'une production parfaitement adaptée : pas trop claire et certainement pas trop raw. La voix est incisive et bien placée. Ajoutons quelques chœurs et de la guitare sèche et la boucle est bouclée. Les morceaux sont globalement longs, toujours supérieurs à 9 minutes, mais bénéficient d'une construction musicale intéressante : aucune linéarité, quelques breaks très pertinents (aux claviers où à la guitare sèche notamment), et une rythmique variée qui est très bien maîtrisée. Aucune performance technique n'est à relever, mais l'ensemble est plus qu'honorable. Enfin, les 3 morceaux que nous offrent les Français sont tous inspirés. A l'écoute du 3e et dernier morceau, la magie du groupe dévoile pleinement ce qui videnra peu de temps ensuite...

Le visuel de l'album n'a rien d'extraordinaire, dans la lignée de ceux que l'on faisait à l'époque, mais il assure l'essentiel : une pochette et un livret dédiés à la Nature froide et sombre, un symbole païen placardé sur une page, et le tour est joué ! Il manque une homogénéité artistique, mais tant pis. L'ambiance est quant à elle de qualité, à la fois sombre et ensorcelante.

Un album à la fois intègre, atmosphérique et inspiré, à rapprocher du célèbre Dor-Nu-Fauglith d'OSCULUM INFAME, il ne manque qu'un peu plus de durée, car l'opus ne dure que 29 minutes (et quelques secondes) seulement... !

par Baalberith, le 23/06/2013

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ASMUND - Песнь кровиVINTERSORG - Ödemarkens SonMENHIR - ZiuwariCOSMIC CHURCH - YlistysSUMMONING - With Doom We Come THUS DEFILED - Wings Of The NightstormULG - WindarkTOBC - What It's like to Be UndeadPLANETSHINE - Way to NowhereKALMANKANTAJA - WaldeinsamkeitSALE FREUX - VindilisENSLAVED - Vikingligr Veldi

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

HANDFUL OF HATE - You Will BleedMGLA - With Hearts Toward NoneOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftCATAMENIA - Winternight TragediesTHUS DEFILED - Wings Of The NightstormVINTERLAND - Wings Of Sorrow  - Welcome My Last ChapiterULG - WindarkWHITE DEATH - White DeathULVEGR - Where the Icecold Blood StormsDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeTOBC - What It's like to Be Undead

Partager cette chronique

Autres chroniques