OV HOLLOWNESS

Diminished

Il y a des découvertes dont on est fier et pour moi, celle-ci en fait partie. Tombé sur le groupe par hasard, j'ai eu l'immense plaisir de me rendre compte qu'il s'agissait d'une des meilleures sorties de 2010, tout simplement. Cette autoproduction est en fait la reprise de la démo sortie la même année, additionnée de deux nouveaux titres. Le résultat est vraiment intéressant !

OV HOLLOWNESS qui vient de naître, nous offre ici un Black Metal mélodique basé également sur les claviers. Le style est racé, rythmé et entraînant sans être violent et rapide, efficace sans être pompeux. Pareil à un condensé de bonnes choses, le one-man-band canadien possède peut-être surtout (musicalement) des influences à la ANTI, dans son don à manier les riffs alambiqués et mélodiques dans une ambiance posée et sombre. Bref, le ton est donné !

Ne négligeant donc pas la subtilité (l'intro du dernier morceau au piano le prouve à lui seul), l'ensemble est marqué par des riffs inspirés et très bm, qui ne subissent aucun problème de linéarité. Du coup, la construction musicale est vraiment pertinente : les breaks interviennent admirablement au cœur de morceaux au rythme plutôt mi-tempo, s'échelonnant sur une durée allant grossièrement de 5 à 9 minutes et demie. Avec une technique générale tout à fait raisonnable, une voix parfaitement à la hauteur et un sens précis de la composition, le groupe distille une musique à plus d'un égard inspirée et qui touche au but, du premier au dernier morceau. Rien n'est à jeter et c'est assez rare pour être noté. Rien de classique au final, mais vraiment très bien maîtrisé et c'est le principal à mon avis. C'est bien en effet de constater que certains musiciens ne sont pas forcément des innovateurs (est-ce seulement ce qu'on demande à un style comme le bm ?) mais qui ont parfaitement compris ce qu'était le bm inspiré et bien fichu ! Il suffit d'écouter le premier morceau pour se rendre aisément compte que OV HOLLOWNESS en fait parti.

Un album à connaître sans plus tarder et qui montre que l'UG a finalement des ressources et peut présenter des albums qui méritent largement d'être signés, là où les déchets sont trop nombreux à trouver tribune à leur médiocrité !

par Baalberith, le 09/09/2010

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

THROES OF DAWN - PakkasherraWINDIR - ArntorWINDIR - 1184WINDIR - LikferdGRAVEWORM - When Daylight's GoneCATAMENIA - EshkataCATAMENIA - Chaos BornMEPHISTOPHELES - Songs Of The Desolate OnesDAWN - Slaughtersun - Crown of the TriarchyALGHAZANTH - Thy Aeons Envenomed SanityTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeNEGATOR - Old Black

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

HANDFUL OF HATE - You Will BleedMGLA - With Hearts Toward NoneOBTAINED ENSLAVEMENT - WitchcraftCATAMENIA - Winternight TragediesTHUS DEFILED - Wings Of The NightstormVINTERLAND - Wings Of Sorrow  - Welcome My Last ChapiterULG - WindarkWHITE DEATH - White DeathULVEGR - Where the Icecold Blood StormsDARK FUNERAL - Where Shadows Forever ReignTHY PRIMORDIAL - Where Only The Seasons Mark The Path Of TimeTOBC - What It's like to Be Undead

Partager cette chronique

Autres chroniques