NUMENOREAN

Home

Il y a des gens pour qui la vie est belle et c’est le cas pour les canadiens de NUMENOREAN : après une petite (et très bonne) démo de moins de vingt minutes, voilà qu’ils signent leur premier album sur la major française Season of Mist. Le combo, mené par les frères Lemley, a donc de quoi séduire par son style à la fois mélodique et teinté d’influences Rock, donc en gros ce que l’on appelle aujourd'hui le Post-Black, avec un potentiel de production et de technique correspondant au style.

Le résultat est une musique assez riche dans sa construction musicale, jouant avec les changements de rythmes et les breaks, avec les influences et la violence, sans jamais tomber dans la surenchère. Le niveau technique est confortable, mais pas démonstratif. Le style est puissant et mélodique, bien maîtrisé et assez efficace, et la voix (qui manque un peu de haine et de puissance) se marie bien avec la musique, présente quand il le faut. Avec un peu de son, on est facilement pénétré par cet ensemble agréable et travaillé.

On reconnaît dans cette musique quelques touches de DEAFHEAVEN, mais surtout, impossible de ne pas penser aux américains de GHOST BATH tant la ressemblance est importante (il suffit d’écouter la mélodie principale, magnifique d’ailleurs, du troisième morceau). Il manque aux canadiens la puissance mélodique et la haine que l’on retrouve dans l’excellent Moonlover, mais le rendu est presque aussi bon. Pas de grand moment, mais beaucoup de bons passages et un ensemble qui ne lasse jamais.

L'album, une fois retiré de son emballage cartonné avec une pochette très conventionnelle (est-ce fait exprès, censure oblige ?) où le logo dégueulasse pourrait rappeler un groupe de Death/Grind (fait par Szpajdel, oui et alors ?), dévoile une pochette qui est celle de cette chronique et semble annoncer une thématique crue. Il s'agit en fait d'une réflexion sur la mort de l’innocence et la naissance d’un espoir adulte vain. Le reste du livret n'a rien d'exceptionnel, mais a au moins le mérite de ne pas dénaturer le concept choisi. Le résultat dans l’ambiance est convainquant, sans être non plus exceptionnel.

Un très bon album qui est à ranger dans la veine de ceux qui, dans le Post-Black, sont vraiment à suivre !

par Baalberith, le 07/01/2018

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Le 15/01/2018 à 08:01:06

Cette pochette...

Le 15/01/2018 à 09:01:02

Effectivement, on a cloué au pilori Woods of Infinity pour moins que ça !

Le 15/01/2018 à 09:01:55

Incitation à la haine / Maltraitance / Violences faites à une femme / (Apologie du terrorisme ?).

C'est inadmissible. Je signale.

Marlène Schiappa dirait en plus que ça ne respecte pas l'égalité homme/femme, il faudrait au moins un enfant masculin mutilé sur la pochette.

Le 16/01/2018 à 19:01:56

Héhé, je me suis renseigné un peu sur le concept, même si je n'ai pas développé sur la chro, et bien au contraire, ce n'est pas un appel aux meurtres d'enfants ou une condamnation de ce fait, c'est une réflexion sur la brièveté/insignifiance de la vie ou je ne sais quoi. Encore un truc de drogués en gros... :)

Le 16/01/2018 à 19:01:55

[quote=Baalberith post_id=274661 time=1516130336 user_id=2]
c'est une réflexion sur la brièveté/insignifiance de la vie ou je en sais quoi. Encore un truc de drogués en gros... :)

J'avoue que j'ai du mal à comprendre la corrélation entre ces deux propositions.... :p

Le 16/01/2018 à 21:01:58

Quelles propositions ?



Sinon, j'ai retrouvé ce que j'avais lu : "Numenorean évoque par ses notes et ses paroles la recherche de l’accomplissement et du bonheur, entravé par le vide et les déceptions continuelles de la vie. Seule l’innocence de l’enfant ne connaissant rien au monde perverti qui l’entoure peut permettre d’y accéder mais en devenant adulte et en traversant les désillusions du quotidien, les hommes se blessent et ne peuvent finalement accéder à la félicité que par la mort. La pochette symbolise ainsi la mort de l’innocence et la perte d’un espoir vain." (http://www.metalorgie.com/groupe/Numenorean)

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

CELESTIA - Frigidiis Apotheosia: Abstinencia GenesiisMORTIFERA - MaledictiihEPHELES - Je Suis AutrefoisHAKUJA - LegacyMORTIFERA - IV: Sanctii tristhessHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaKATECLYSM - Demo 2007APOPTOSIS - From Fall to Winter SolsticeOV HOLLOWNESS - DiminishedGARLEBEN - HammoniaFOREST OF FOG - Nebelhymnen

D'autres albums d'ambiance Cosmique recommandés

ASTRAL PATH - An Oath to the VoidHARAKIRI FOR THE SKY - AokigaharaBLÅKULLA  - Darkened by an Occult WisdomIN LUNA - Forgotten LivesVARGNATT - GrausammlerARCKANUM - HelvítismyrkrMESARTHIM - IsolateENTARTUNG - KrypteiaSOLSTAFIR - KöldLANTLOS - LantlôsBLUT AUS NORD - Memoria Vetusta III: Saturnian PoetryFALAISE - My Endless Immensity

Partager cette chronique

Autres chroniques