MISTELTEIN

Rape In Rapture

MISTELTEIN est un groupe aujourd'hui splitté, suite à un différend dans le groupe : une majeure partie des membres (ils étaient six) est partie pour fonder FALL OV SERAFIM, d'un intérêt d'ailleurs bien moindre (surtout comparé à ce 1er album). Bref, à part ces petites histoires, ce premier album des Suédois est dans la veine du Black Metal norvégien symphonique/atmosphérique de la grande époque : assez rapide, sombre et haineux, avec une assise mélodique certaine.

Sur la forme, pas grand-chose à dire : c'est suédois, donc c'est carré. Les guitares sont bien élaborées et génèrent des riffs pertinents dans des structures musicales qui n'ont rien de simplistes. En effet, les breaks sont nombreux, les transitions soignées, et aucun schéma directeur conventionnel n'est suivi à la lettre, même si ce n'est pas forcément non plus très original. Bref : intègre, travaillé et maîtrisé, l'aspect formel de cet album n'a pas à rougir. Autre avantage : la voix. Celle-ci est bien stridente et haineuse, s'intégrant parfaitement dans leur style résolument atmosphérique. Côté composition, l'inspiration est là, même si elle l'est de manière assez hétérogène : les deux premiers morceaux sont excellents, incisifs et atmosphériques, mélodiques et inspirés, le dernier est également de qualité, surtout sa fin qui est de toute beauté. Inversement, la fin du 8e morceau plonge dans un Death Metal (pas longtemps, mais cela reste très dommageable) rompant complètement avec l'homogénéité de l'album. Les autres morceaux sont intéressants, mais manquent de bonnes mélodies, ce qui pourrait faire perdre un peu le fil à tous les auditeurs qui ne sont pas spécialement fans du genre. Dans l'ensemble, cela reste vraiment bien fichu, il faut le reconnaître.

D'un point de vue de l'ambiance, on apprécie : tous les ingrédients, visuels et musicaux sont là pour qu'elle soit de qualité : la voix, les atmosphères prenantes des claviers, le visuel bien homogène dans les couleurs vert-noir (même s'il manque d'un peu de travail, formel). Tout concourt pour nous offrir un univers immersif.

Un bon album de Black Metal atmosphérique assez intense, entre du CATAMENIA et du EMPEROR (version In The Nightside Eclipse). Dommage que cet album reste sans véritable successeur...

 

par Baalberith, le 20/09/2012

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal atmospherique recommandés

ANTLERS - Beneath.Below.BeholdVIOLET COLD - Sommermorgen (Pt. I to III)DRUDKH - They Often See Dreams About the SpringAFSKY - SorgONIRISM - The Well of StarsLOTH - ApocrypheLUMNOS - Ancient Shadows of SaturnSUNKEN - DepartureSUMMONING - With Doom We Come SADNESS - LeaveZAKLON - Viatry Karacunavaj nocyULG - Windark

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

LEVIATHAN (Swe) - Far Beyond The LightCLANDESTINE BLAZE - Deliverers Of FaithULVER - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 CapitlerMORKEKUNST - MørkekunstKARGVINT - Once Killed SoulsPEST (Swe) - DauðafærðSHINING - I - Within Deep Dark ChambersSHINING - V - HalmstadMORTUALIA - MortualiaANGANTYR - HaevnMAKE A CHANGE... KILL YOURSELF - Make a change...kill yourselfCRAFT - Void

Partager cette chronique

Autres chroniques