LUNAR AURORA

Weltengänger

Weltengänger est le premier album des Très honorables vieux routiers de LUNAR AURORA. Sorti un an après leur première démo et la même année qu'une seconde démo, cet album présente le groupe sous son jour le plus intéressant. D'autant plus intéressant que le Black Metal atmosphérique, glauque et sombre, si particulier de LUNAR AURORA est magnifié par une intelligente réédition en 2007 avec un nouveau visuel, un remastering et un bonus inédit...

Ainsi, durant un peu plus de 52 minutes (avec le bonus), les Allemands dévoilent un Black Metal énergique et dense, compact même, desquels s'échappe un travail instrumental plus qu'intéressant. Les structures ne sont pas stéréotypées, offrent de nombreux rebondissements et quelques légers breaks, qui construisent finalement un véritable Black Metal complexe. Avec l'effort réalisé sur la production avec la réédition, on ressent plus fortement cette densité musicale qui pousse le style du groupe à son paroxysme de ce côté. Cela est à la fois une qualité, mais aussi un défaut, car le style risque de rebuter certains auditeurs après quelques morceaux seulement (pour qui le résultat sera inévitablement de créer un véritable brouillon musical peu audible). C'est que la musique de LUNAR AURORA ne s'écoute pas en dilettante, ni en pleine journée, mais la nuit avec un casque ou en tout cas de manière à être suffisamment immergé, au risque en effet d'en être vite dégoûté. Ceux qui seront réceptifs trouveront pourtant ici une œuvre assez aboutie et plaisante, de laquelle ne ressortnt pourtant pas, il est vrai, de vrais passages mélodiques inspirés.

L'ambiance est évidemment tout à fait crédible dans cet album : sombre et malsaine, elle ne correspond pas du tout au visuel d'origine qui reste assez niais à en juger la pochette. Pour ce qui est de la réédition, que j'ai entre les mains, elle est au contraire bien meilleure, avec une pochette très évocatrice bien qu'un peu sombre (pour être bien visible) et un livret très sobre, mais qui sauve les meubles. Il suffit donc de rentrer dans leur univers, ce qui n'est pas bien difficile...

Un premier album plus que valable : ce n'est pas le meilleur, loin s'en faut, mais il vaut bien le coup pour qui sait l'apprécier à sa juste valeur, même s'il faut endurer l'épreuve...presque physique !

par Baalberith, le 19/03/2013

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal complexe recommandés

LUDICRA - The TenantHÄMYS - AlkemiaDEATHSPELL OMEGA / S.V.E.S.T. - SplitSHINING - VII: Född FörlorareLIMBONIC ART - Ad Noctum - Dynasty Of DeathC.Y.T - Configuration of a Yearned TwilightPETRYCHOR - Effigies and EpitaphsGAUNTLET'S SWORD - TheosophyWOE - Quietly, UndramaticallyFANISK - NoontideNOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous FireARTHEMESIA - Deus-Iratus

D'autres albums d'ambiance Sombre recommandés

AOSOTH - IV - Arrow in HeartSETH - By Fire, Power Shall Be...MORTIFERA - MaledictiihHAKUJA - LegacyLUNAR AURORA - Ars MoriendiHARAKIRI FOR THE SKY - Harakiri for the SkyKATECLYSM - Demo 2007OV HOLLOWNESS - DiminishedMORPHINIST - NebulaeMESARTHIM - AbsenceDEADWOOD - Picturing a Sense of LossULG - Windark

Partager cette chronique

Autres chroniques