LUDICRA

The Tenant

LUDICRA est un groupe passé plutôt inaperçu dans la jungle du black metal. Cette formation ricaine active depuis une dizaine d'années possède pourtant une spécificité qui pourrait attirer les curieux et les badauds : il comprend deux filles, une à la voix et une à la guitare / voix. Outre cela, The Tenant est tout de même le quatrième album, et même le line-up est assez alléchant, puisqu'on retrouve l'ancien guitariste des heavy-metalleux de SLOUGH FEG ainsi que l'ancien bassiste d'EXHUMED, mais également l'actuel batteur d'AGALLOCH. Ces troubadours sont issus de San Francisco, la ville des progressistes, des gays et des hippies - peut-être pas la ville la plus « black metal-friendly » comme ils diraient là bas...

Mais autant vous prévenir tout de suite, LUDICRA est loin du black metal traditionnel. L'appellation post-black ou black complexe semble la plus appropriée pour la musique du groupe. L'album commence par un arpège progressif et dissonant, sur une rythmique groovy et accompagné par une basse pesante du plus bel effet. Le ton est donné : les compositions sont bien léchées, les riffs bien peaufinés, la maîtrise musicale est bien entendue présente. La voix de Laurie Sue Shanaman, déchirée et maîtrisée, commence à se faire entendre. Des chœurs apaisants résonnent. Un solo très mélodique, épique et doublé pointe le bout de son nez. « Stagnant Pond » est un très bon morceau pour commencer cet album si spécifique. La seconde chanson, « A Larger Silence » continue dans la qualité, avec un riff principal à se taper la tête contre les murs tant il est jouissif. Malheureusement, le reste fait très remplissage, et ce riff tient la chanson à lui seul. Les passages atmosphériques sont vraiment chiants et contrastent beaucoup trop. Pourtant, LUDICRA sait parfois se démerder dans le black atmo, avec par exemple le très planant « Truth Won't Set You Free », vraiment transcendant quand on est dans la bonne ambiance. Une autre chose étonnante dans cet album : les passages atmosphériques en blast, qui produisent plutôt leur effet malgré la surprise.

Au final, ce schéma continuera un peu tout au long de l'album : certains riffs sont géniaux et absolument bien trouvés, mais d'autres sont beaucoup moins intéressants et sont surtout là pour meubler. La chanson « The Undercaste » est quant à elle inutile du début à la fin, des mélodies peu inspirées, une efficacité envolée, et même pas mal de riffs franchement mauvais. Au final, je pense que le principal défaut de ce The Tenant, c'est l'inégalité des morceaux qui résulte certainement d'un manque de travail ; LUDICRA ferait mieux de faire plus de sélection dans ses riffs et morceaux en ne gardant que le très bon.

Il n'en reste pas moins que The Tenant est, malgré les défauts, un bon album inventif et inspiré, qui passe toujours très bien sans être pour autant un chef-d'œuvre incontournable. La musique est bien à l'image de cette pochette d'art contemporain : un black metal moderne assez gentillet, mais tout de même bien recherché ; avis aux amateurs.

par Jankowitch
Le 30/05/2011

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal complexe recommandés

HÄMYS - AlkemiaDEATHSPELL OMEGA / S.V.E.S.T. - SplitSHINING - VII: Född FörlorareLIMBONIC ART - Ad Noctum - Dynasty Of DeathC.Y.T - Configuration of a Yearned TwilightPETRYCHOR - Effigies and EpitaphsGAUNTLET'S SWORD - TheosophyWOE - Quietly, UndramaticallyFANISK - NoontideNOKTURNAL MORTUM - To The Gates Of Blasphemous FireARTHEMESIA - Deus-IratusSIGH - Scenes from Hell

D'autres albums d'ambiance Psychologique recommandés

BLUT AUS NORD - 777 - Sect(s)SARKOM - Aggravation Of MindLES CHANTS DE NIHIL - ArmorAMNION - Burn The ForestLUTOMYSL - CatharsisCHROME WAVES - Chrome WavesANTAEUS - Cut Your Flesh And Worship SatanLUTOMYSL - De ProfundisWÜRM - Demo '04ARS MORIENDI - Du tréfonds d'un êtrePURITAS VIRGINUM - Décennie de SouffranceINFESTUS - E x | I s t

Partager cette chronique

Autres chroniques