KRIEGSMASCHINE

Prism : Archive 2002-2004

Rien de tel, après la déception du dernier Enemy of Man, que de se plonger dans le passé de KRIEGSCHACHINE, immensément plus riche et intense, croyez-moi. Voilà une réédition qui tombe à point nommé et montre le groupe à sa juste valeur.

Etrangement classée de manière antéchronologique, la compilation commence avec le plus récent, soit deux titres de la période d'enregistrement de Altered States of Divinity, leur premier album. Album somme toute de qualité mais qui fait finalement pâle figure face à ce qui le précède. Ces deux "chutes" font un bon amuse-gueule, offrant un rendu martial tout à fait dans le ton même si un cran en-dessous de la suite.

Là ou le groupe se révèle vraiment, c'est bien sur A Thousand Voices et Devotee, respectivement sorti en 2004 et 2003. Huit titres qui justifient à eux seuls l'écoute de la galette. Un mélange parfait entre la hargne qu'avait le projet à l'époque, le sens du riffs qui tue - que finalement peu de groupes ont - et ce qu'il faut de savoir faire pour créer des rythmiques répétitives terriblement prenantes sans lasser ! Des titres comme "Unto Wormfeast Flesh" ou "Apostle Of Plague" montrent bien que KRIEGSMASCHINE sait faire dans le lancinant et l'hypnotique sans tomber dans le mou du bulbe ou le soporifique (comme sur Enemy of Man oui). Rien de dissonant ici, le groupe garde son agressivité tout du long, pour un rendu autant abrasif qu'instinctif, et ça marche très bien ! Les riffs se font sournois et restent en tête très facilement, le jeu de batterie rend lui très rapidement fou. Si vous arrivez à rester sain d'esprit sur "Devotee (Son of the God Supreme)" et ne pas scander son refrain, bravo à vous, vous êtes officiellement une larve sans émotions et indigne d'une telle musique. Diagnostic valable pour toute la partie Devotee bien sûr.

La reprise de COUNTESS qui suit ne jure pas du tout avec le reste et dépasse sans problème l'original niveau intensité. J'ai bien envie de mettre les deux titres du split avec SZRON en-dessous mais ils sont pourtant tout aussi efficaces que le reste, un poil plus lancinants même.

La démo Flagrum (2002) quant à elle montre une facette encore plus primaire du groupe, où des influences de la première vague se font clairement sentir (je pense à un titre comme "Goathammer Sorcery"). Malgré un son encore plus raw et grésillant, KRIEGSMASCHINE montre déjà son côté très furieux et instinctif qui fera sa force par la suite. Le titre éponyme, marqué par son riffing terrible, est digne du meilleur du groupe. Même si tout n'est pas encore en place tout au long de cette démo, certains passages ou hurlements me rappellent la hargne, totale et sincère, que pouvait avoir Wrath de DODSFERD il n'y a pourtant pas si longtemps et rien que ça justifie l'intérêt de Flagrum.

Voilà donc une compilation plus que nécessaire pour ceux qui ne connaitraient pas encore le passé du groupe. Fortement recommandé évidemment.

par Blaise, le 15/04/2014

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal old school recommandés

PESTNACHT - Nosophoros, of Blackness and MisanthropyCAVERNE - Chants des Héros OubliésSLAEGT - IldsvangerPAGAN HELLFIRE - In Desolation, in RuinsFREITOD - Possessed by the Horns of TerrorXAOS OBLIVION - Desolation...DER STÜRMER - Transcendental Racial IdealismSVIKT - I Elendighetens SelskapMARTIRE - MartireSAD - Abandoned and ForgottenINQUISITION - Into The Infernal Regions Of The Ancient CultSA MEUTE - 50 contre 1

D'autres albums d'ambiance Guerrière recommandés

PANPHAGE - JordPANPHAGE - DrengskaprSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierMAQUAHUITL - Blood of Kings and Ancestral MightVEHEMENCE - AssiégéNEPTRECUS - Frères de SangEPHEMER - Gloire immortelleKAEVUM - NaturFLAMEN - Supremo DieZYGOATSIS - Satanic Kultus - Unholy Desecration (S.K.U.D)MARTIRE - MartireYAOTL MICTLAN - Dentro del Manto Gris de Chaac

Partager cette chronique

Autres chroniques