HELLSAW

Trist

Nous voici en 2012 alors que vient de sortir ce nouvel album des Autrichiens de HELLSAW. Perso, j'ai toujours plutôt accroché à leurs albums précédents et notamment à Phantasm¸ qui était un concentré de Black Puissant et un poil mélodique. Cold, suivait aussi cette voie mais était à mon goût moins inspiré, même si, globalement, il reste un  assez bon album. Avec Trist, je m'attendais à quelque chose de solide, mais pas forcément à être surpris... et surpris, je le fus, et dans le bon sens du terme...

Avec ce nouvel album, HELLSAW a décidé de s'orienter vers un Black Metal, certes un peu moins puissant, mais plus empreint d'émotions et de mélancolie. Cet album est à la croisée du « Old School » et du Black Dépressif tout en gardant çà et là des passages furieux. Une alchimie qui est pleinement maîtrisée à travers les 9 titres de l'album et qui fonctionne vraiment parfaitement dans le sens où elle a réussi à me donner ce frisson lors de l'écoute de certains titres.

Il est difficile de comparer Trist avec les précédents albums. Cet album est plus spontané ; on sent vraiment que le groupe a cherché à retranscrire sa vision à travers des compos plus variées et une production finale moins « propre », avec des sonorités moins puissantes, mais qui n'en est que plus évocatrice et souligne le côté vraiment sale et sombre de leur musique. Le chant d'Aries a aussi beaucoup évolué vers quelque chose de beaucoup plus torturé qui colle et contribue parfaitement à la noirceur de l'atmosphère de l'album.

L'ensemble est extrêmement varié en soi, sans être d'une originalité débordante mais on n'a jamais une impression de monotonie, et globalement l'album ne souffre pas vraiment de points faibles. On ressent beaucoup d'influences différentes dans cet album, entre Black Mélodique, Dépressif, True Black ; des morceaux comme "Trist" ou "Silence" rappellent beaucoup ce qu'a peut faire LIFELOVER par exemple. Mais HELLSAW a su laisser sa marque de fabrique sur chacun des titres et faire de cet album l'une de leurs meilleures offrandes, si ce n'est la meilleure.

Au final, cet album offre une expérience très profonde en émotions, variée et prenante où chaque morceau sait réveiller les pensées les plus sombres de chacun. Un incontournable de 2012 hautement recommandé.

par Xaph, le 02/04/2012

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Evolution des notes du groupe

D'autres albums de Black Metal melodique recommandés

F41.0 - BürdeDARKENHOLD - Memoria SylvarumASMUND - WillCELTEFOG - Sounds of the Olden DaysVINDLAND - Hanter savetSANCTUAIRE - Le Sang sur l'AcierWIEGEDOOD - De doden hebben het goedSLAEGT - Beautiful and DamnedORDER OF THE WHITE HAND - Veren muistoBAISE MA HACHE - Le Grand SuicidePAGAN BLOOD - Lords of the SeasWYRMS - Morcar Satoric - Les VI Chemins du Crépuscule

D'autres albums d'ambiance Mélancolique recommandés

WOLFSHADE - TroubleVEIL - SombreCOLDWORLD - Melancholie²DRAPSNATT - Hymner Till UndergångenDRAPSNATT - I Denna SkogFEAR OF ETERNITY - Toward the CastleDRAPSNATT - SkelephtFROSTSEELE - PrækΩsmiumSVARTI LOGHIN - Drifting Through the VoidDEAFHEAVEN - SunbatherGERM - GriefHYPOMANIE - Calm Down, You Weren't Set on Fire

Partager cette chronique

Autres chroniques