HÄMYS

Alkemia

Voilà un disque qui mérite pleinement votre attention pour son côté frais et original. Attendez ! Ne partez pas ! Je vois déjà le trve beumeux prendre sa veste à patches et ses cartouchières en se disant qu'il ne pouvait pas s'attendre à grand-chose de la part d'un gars se nommant Vilosophe, mais l’obscur objet du Malin qui nous intéresse aujourd'hui n'a strictement rien à voir avec du black avant-gardiste, scène fourre-tout où se côtoient souvent le tout et le n'importe quoi, et où l'on préfère s'attarder sur le contenant que sur le contenu.

S'étant auparavant rodé à travers plusieurs EPs, démos et compilations, les jeunes finlandais d’HÄMYS sortent avec Alkemia leur premier LP sur le label réputé de leurs compatriotes de  Primitive Reaction. Ce qui rend donc cet album si singulier, c’est la composition des morceaux, osant ainsi des choses peu communes dans le BM.

En effet, ils mélangent aussi bien des passages raw, mélodiques voire folk et alternent les vocaux déchirées et claires de manière bancale. Mais ce qui détonne le plus au final est l’utilisation de « refrains » pour certains morceaux, alors oui, cela peut être un sacrilège pour le trve beumeux qui est train de me faire un regard noir depuis tout à l’heure, mais le tout est réalisé avec un tel brio et sans trahison aucune de l’esprit original que cela mérite le respect et qu’on a qu’une seule envie, c’est de lever le poing en l’air et de bouger frénétiquement la tête de haut en bas à l’écoute d’un "Kun Minä Kuolen" ou d'un "Aamubkajosta" tellement ces titres rentrent insidieusement dans le crâne et deviennent à la longue de véritables hymnes.

Alors certains feront la fine bouche sur sa durée —  à peine 30 minutes — ou que la plupart des morceaux sont en réalité des ré-enregistrements d'anciens titres et que le tout manque donc d’une certaine unité, mais rien n'y fait, Alkemia est une œuvre puissante et HÄMYS pose clairement son empreinte.

par Vilosophe
Le 21/09/2016

Votre note

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

Commentaires

Vous devez être connecté pour discuter de cette chronique sur le forum.

   

D'autres albums de Black Metal complexe recommandés

LIMBONIC ART - Ad Noctum - Dynasty Of DeathEMPEROR - Anthems To The Welkin At DuskC.Y.T - Configuration of a Yearned TwilightARTHEMESIA - Deus-IratusANOREXIA NERVOSA - DrudenhausPETRYCHOR - Effigies and EpitaphsDEATHSPELL OMEGA - KénôseFANISK - NoontideWOE - Quietly, UndramaticallySIGH - Scenes from HellOBTAINED ENSLAVEMENT - SoulblightDEATHSPELL OMEGA / S.V.E.S.T. - Split

D'autres albums d'ambiance Occulte recommandés

DER WEG EINER FREIHEIT - FinisterreORANSSI PAZUZU - VärähtelijäSLAEGT - Beautiful and DamnedARYOS - Les Stigmates d'HécateARYOS / REGNANT AND THRALL - A Célébration to Lilith von SiriusNYSEIUS - De Divinatione DaemonumARYOS - Prophétie AcideNEHËMAH - Light Of A Dead StarDUX - VintrasIMMORTAL - Diabolical Fullmoon MysticismDESOLATION TRIUMPHALIS - Forever Bound To NothingnessSIGH - In Somniphobia

Partager cette chronique

Autres chroniques